+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, janvier 27, 2021
DDH et JournalistePolitique

COVID-19/BUKAVU : Théo Kasi devrait être mis en quarantaine (habitant)

6views

La guerre à la pandémie  coronavirus Covid-19 a été déclarée à Kinshasa la capitale congolaise et récemment les cas viennent d’être déclarés dans la ville de Lubumbashi en province du haut katanga. En fonction de l’évolution de la situation, il n’est pas impossible que la province du Sud-Kivu soit atteinte, ce qui cause la peur au ventre des habitants. Une partie de plus en plus importante de la population s’interroge sur l’arrivée du patron de la province Théo Ngwabidje Kasi en provenance de Kinshasa où on enregistre déjà des cas des décès liés au coronavirus.

Nul n’est au-dessus de la loi

Ces derniers insistent sur le respect de mesures drastiques prises mercredi 18 Mars 2020 par le président de la république Félix Antoine Tshisekedi en ce qui concerne les passagers en provenance de zones déjà affectées. Le non-respect de ces mesures par le Gouverneur du Sud-Kivu, aurait déjà annoncé un début de psychose sur le sérieux de la situation dans la partie de la population qui en doute encore.

Concernant l’accès au territoire national, Félix Tshisekedi a décidé « de soumettre systématiquement les personnes en partance de Kinshasa vers les différentes Provinces de notre pays aux mesures de contrôle dans le but d’éviter la propagation de cette pandémie sur le reste de notre pays. »

A Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, l’inquiétude a tout de même commencé à gagner certains habitants. La population craint que Ngwabidje ne mette en pratique la décision du président pour la lutte contre la pandémie coronavirus, lui qui qui doit assurer la praticabilité de cette mesure pendant cette période de crise.

On n’a confiance pas en Théo

Pour Prince Centwali, un acteur de la société civile, le Gouverneur serait un bon exemple pour ses administrés en respectant scrupuleusement les mesures hygiéniques prescrit par le patron de la santé publique, vu qu’il vient de la capitale où coronavirus a été déclaré positif.

« Nous entant que population nous observons, est-ce que le gouverneur Théo Ngwabidje qui provient de Kinshasa, une province jugée du coronavirus va être mis en quarantaine pour que ce denier soit déclaré positif ou négatif au coronavirus ? L’ère est grave et nous n’avons confiance à personne, nous devons respecter les mesures prescrites par le ministère de la santé. Il a été déclaré par le chef de l’Etat que les provinces seront bouclées et on va contrôler les entrées et les sorties. Cependant la population reste très vigilante et observe de prêt ce dossier parce que nous ne pouvons pas avoir confiance à Théo parce qu’il est gouverneur, mais nous pouvons avoir confiance en Théo parce que les tests lui ont jugé négatif et que les membres de son cabinet et les travailleurs du gouvernorat seront épargnés de ce fléau, » précise Prince Centwali, acteur de la société civile

Prince Centwali ajoute que la mise en quarantaine de Théo Ngwabidje est une obligation et non une mesure d’exception pour lui parce qu’il est gouverneur. Il appelle toute la population à observer avec rigueur les règles d’hygiène pour faire face au coronavirus.

Coronavirus, une affaire de tous

De son côté Antoine Mweze un habitant rencontré estime que la situation que traverse le monde, plus particulièrement la RDC est une affaire de tous et au niveau local, il revient au gouverneur de donner des injonctions à ses subordonnés pour combattre cette pandémie qui est devenue monnaie courante sur toute la planète. Antoine regrette de voir que les mesures prises par les autorités concernent une catégorie des gens et d’autres ne le sont pas. Pourtant ceux qui se prennent pour des non concernés sont un danger pour les autres, car la pandémie  coronavirus Covid-19 frappe tout le monde.

« La mise en quarantaine du gouverneur serait une manière polie de rassurer la population de son état de santé étant donné qu’il provient de Kinshasa où il y’a même des cas de décès. Cela nécessite une urgente. A mon humble avis, les mesures prises par les autorités sont universelles et concernent même le président, à fortiori le gouverneur. Je pense qu’il devait servir d’exemple à la population, » renchérie Antoine Mweze.

Lors de son arrivée en province, le gouverneur a annoncé qu’il est sain et sauf avec toute son équipe.   Cette affirmation du numéro 1 de la province ne rassure pas car seul un test d’un médecin peut le prouver, se plaint Mweze.

Selon un proche collaborateur du gouverneur lors d’une émission de la Nouvelle Dynamique de la Société Civile du 24 Mars 2020, le gouverneur serait en quarantaine.

Pour rappel, le virus a déjà contaminé plus de 340 000 personnes dans le monde et fait au moins 15 000 morts. L’Afrique comptait, ce lundi 23 mars, 1 396 cas confirmés de coronavirus, selon les Nations unies. Le Covid-19 a déjà coûté la vie à 40 personnes sur le continent, selon nos confrères de la RFI.

Bernardin Matabaro