+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, janvier 27, 2021
PolitiqueSanté

Corona à Bukavu : les services aux frontières jugés inefficaces

7views

Les deux cas dits confirmés de corona virus dans la ville   Bukavu avaient franchi les frontières de la RDC depuis le 22 Mars 2020.  Ils se seraient dépistés par les services habilités à la frontière, mais curieusement ils ont pu échapper à la curiosité du laser pour se faire repérer. Ce qui étonne plus d’un Sud-Kivutien.

« Très étonnant de voir qu’une question de vie ou de mort ceux-là qui sont sensés nous protéger jouent avec. Depuis la date du 22 mars 2020 nous avons été au courant que ces deux cas seraient annoncés à l’Hôpital Provincial Général de Référence de Bukavu.  Ce qui est curieux, ils sont venus d’eux même se faire dépister par la DPS. Comment expliquer cette légèreté, les cas jugés suspects vous arrive puis vous le laissez s’en aller ? Non, c’est inacceptable, les services et le gouvernement provincial doivent répondre devant la justice de leur légèreté », regrette un notable de la ville et professionnel de la santé.

Contacté à ce point, lundi 23 mars 2020, Claude Bahizire charge de la communication à la Division Provinciale de la Sante avait nié la présence de ces dans la ville.

« Nous ne sommes pas au courant d’un cas dans la ville, ce qui se disent ce sont de fausses informations. La ville est calme pas de panique, le reste sont des faux alertes. Eviter les agitations de la population il n’y a rien seulement observé les règles d’hygiènes recommandées par le ministère de la santé », avait rassuré Claude Bahizire.

La question reste de savoir est de savoir combien de personnes ont été en contact avec ces malades.  Plusieurs analyses pensent que les services de santé ne font pas correctement leur boulot.

« L’on ne fait pas de sieste devant la porte de l’enfer, nous pensons qu’ils ont trop sommeillé et pourtant les médias et plusieurs personnes recommandaient trop de vigilance. Nous pensons que nous devrions faire trop attention car dans la ville nous marchons sur des mines et de moment à l’autre elles peuvent exploser en masse », alerte-t-il.

A notre source de demander au gouverneur de procéder au dépistage forcé et systématique de tous les habitants de sa province. Mais il souhaite que de mesure soient prises pour mettre hors d’état de nuire les villages si jamais ils ne seront pas déjà atteints.

Il sied de rappeler que plusieurs autorités et notables seraient arrivés dans la ville de Bukavu en provenance soit de la province ville de Kinshasa et d’autre dans des pays étrangers sans qu’il ne soit mis en quarantaine.

Ntabola Babwine Patrick