+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
dimanche, janvier 24, 2021
PolitiqueSanté

BUKAVU : Les banques échappent aux mesures, plusieurs regroupés devant les banques

0views

Chasse à la sorcière dans des restaurants,  des débuts de boissons pour lutter contre un regroupement de plus de 20 personnes. Scellage des plusieurs boutiques, magasins, des églises fermées,  début de boissons contrôlés, des marchés pirate dispersés. Les conséquences se font ressentir  sur le panier de la ménagère. Ce qui serait curieux est qu’un grand engouement est observé devant les banques pour recevoir leur salaire et cela plusieurs semaines durant. Observe un faiseur d’opinion.

Certains fonctionnaires rencontrés devant la porte de la clôture TMB, déplorent la façon de faire des ces banques qui ne travaillent pas bien pour leur limiter les risque de contamination. Ils proposent que la TMB  et les autres banques multiplient des guichets pour être plus rapide dans le service.

Par précaution sanitaire, la BCC devrait financer certaines banques commerciales pour éviter la rupture de services, recommande un fonctionnaire.

‘‘C’est u peu requérant la situation que les gens sont en train de vivre devant les banques actuelles. Ça fait très mal parce que nous ne parvenons pas à comprendre qu’il ait moins d’organisation au niveau de banques et au niveau Etatique afin de pouvoir juguler par rapport à cette situation. Ici les gens ont du mal à pouvoir accéder à leurs comptes. Vous vous imaginez avec la situation actuelle les gens ont besoin d’avoir quelque chose pour essayer de survivre. Ils ont besoin d’un peu de sécurité économique et alimentaire dans leur ménage et par conséquent ceux-là qui ont logé leur argent dans les banques doivent accéder pour parvenir à tenir pendant les 30 jours sans activités. Plus de 3 semaines nous sommes ici mais nous n’accédons pas au compte,’’ déplore  Musole Birhinjira agent de l’Etat et enseignant de carrière.

A notre source de condamner avec force la lenteur avec laquelle le banque fonctionnent et qui mettrait leur vies en danger.

‘‘Pourquoi ils ne peuvent pas multiplier des guichets pour nous servir le plus vite que possible. Nous avons comme impression que ces structures violentes la décision du chef de l’Etat. Le gouverneur qui s’attaque aux restaurants, églises, débuts de boissons, devrait le faire avec les banques qui d’ailleurs violent nos lois et nous exposent au pire’’ à notre source de s’inquiéter.

Luk murhambo pense quant à lui qu’au niveau de la TMB, il n’y a pas de liquidités raison pour laquelle ils ne sont pas servis.

‘‘Nous nous ennuyons devant ces portails pour solliciter notre droit alors que nous devrions être en confinement avec nos familles. Si moindre erreur par malheur il y a un cas qui arrive à la banque, il va décimer les gens. L’on viendra prendre l’argent, pour rentrez avec la malade dans la famille. Qu’on nous serve pour nous éviter de nous agglutiner  devant leurs portes. ’’ Recommande Murhambo.

Au banque d’adopter un comportement cohérant pour éviter le pire car l’heure est grave.

Patrick Babwine