+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, janvier 27, 2021
EntreprenariatPolitiqueSanté

RDC : En commun accord avec Ngwabidje, Carly Nzanzu annonce la reprise de navettes sur le lac Kivu dès ce Jeudi 30 Avril

6views

Les bateaux avec des passagers à bords vont encore flottés sur le lac Kivu rassure Carly Nzanzu Gouverneur du Nord-Kivu. Cela après échange avec son collègue Théo Kasi Ngwabidje du Sud-Kivu, que la mesure suspendant les trafics des passagers via le Lac Kivu vient d’être levée. Les mesures barrières restent obligatoires dans son observation totale.

Tous ces qui feront de déplacement entre Goma et Bukavu seront désormais obligés d’observer les mesures barrières notamment le port des masques, la distanciation, le lavage obligatoire des mains et prélèvement de la température aux ports, etc.

‘’Nous sommes heureux de vous annoncer que les trafics vont reprendre à partir de demain. S’il y a des gens qui veulent aller à Bukavu, pour nous à Goma on ne trouve pas d’inconvénient. J’ai parlé avec mon collègue du Sud-Kivu étant donné que la situation épidémiologique a bien évolué aussi dans la ville de Bukavu, mon collègue trouve aussi qu’il ne trouve pas d’inconvénient qu’il est des bateaux qui transportent les gens de Goma vers Bukavu. A partir de demain, les choses vont être relancées à la normale.  Continuons à observer les règles barrière y compris un port obligatoire des masques pour tous les passagers à bord du bateau. Les Commissaires maritime, la DGM et tous les services de sécurité vont veiller aux contrôles de routine,’’ précise le gouverneur Carly Nzanzu.

Dans la même déclaration, Carly pousse les armateurs (propriétaire des bateaux) à avoir des thermo flash pour être rassurer qu’il n’a pas des malades à bord. C’est-à-dire : les prélèvements de la température et autres rigueurs ne seront non seulement appliqué aux entrés des ports, mais aussi à l’entrée comme l’intérieur des bateaux.

Pour rappel, depuis Mercredi 1 Avril, les deux gouverneurs voisins avaient en commun accord décidés de suspendre les déplacements entre ces deux provinces. Suite à la situation épidémiologique, c’est seuls certains bateaux transportant des produits vivriers faisaient des navettes sans passager. Une bonne nouvelle pour ces deux villes (Goma et Bukavu), mais la rigueur dans l’application des mesures barrière reste à sa place. Les services de sécurité sont appelés à la vigilance.

Amisi Musada Emérite