+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, janvier 27, 2021
PolitiqueSanté

 BUKAVU-GOMA : La communication entre Bukavu et Goma expose-t-il la population de la contamination ?

5views

Coronavirus une réalité ou un mythe ? S’interrogent les habitants de la ville de Bukavu qui voient le trafic reprendre sur le lac Kivu. La population se demande si les autorités mesurent la grandeur de la gravité, en permettant aisément le trafic entre les deux provinces sœurs malgré l’atténuation de cas de Covid-19 dans les deux provinces. Le ministre provincial de la santé confirme que l’ouverture de la communication entre Goma et Bukavu n’est pas un danger car plusieurs mesures sont prises pour mettre la province hors danger.   

Le ministère de la santé pense que le risque de contamination sont réduit dans la province malgré la réticence qu’affiche plusieurs observateurs qui refusent de souscrire totalement à l’idée.

’Il n’y a pas de danger, nous avons évalué la situation car le gouvernement ne peut pas prendre des décisions qui exposeraient ses habitants. Il faut avouer que le cas qui a été confirmé était un cas d’exportation et après notre communication avec mon collègue du Nord-Kivu au moins j’ai compris que c’était un cas d’exportation et d’autres contacts de la personne ont été tous listé et sont en quarantaine et sont en surveillance médicale. Toute fois, le Nord et le Sud-Kivu avons décidé d’accentuer le contrôle interne en terme de mouvement de personnes,’’ Cosmos Bishisha ministre provincial de la Santé au Sud-Kivu.

La population de Bukavu demande aux autorités de libérer progressivement les activités fermées afin de permettre la reprise de la vie.

‘’ Nous demandons aux gouverneurs et son ministère de santé de prendre conscience de la situation difficile que traverse la population. Pourquoi fermer les restaurants, de buvettes, les églises ? Nous demandons aux autorités de prendre de précautions et de mesures hygiéniques mais que l’on ouvre les activités’’ se plait Bisimwa Nsiku Flavier.

Cosmos Bishisha demande l’implication et l’engagement de tous le porteur de voix pour pouvoir vaincre la pandémie dans la province et prendre conscience des toute les difficultés.

‘’ Nous savons qu’il y a cette grogne mais comprenez que la santé n’a pas de prix. C’est un sacrifice que nous faisons comme membre du gouvernement et la population même. Pour l’instant nous demandons à la population de respecter les mesure d’Hygiénique et tout ira bien’’ Cosmos Bishisha Kusimwa.

Patrick Babwine