+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mardi, mars 2, 2021
DDH et JournalistePolitiqueSanté

BUKAVU : De l’Incivisme juvénile au non professionnalisme policier ? (Adrien Zawadi)

23views

Dans un régime de zéro lacrymogène, les autorités se comporteraient en prédateur. Les manifestations, et attroupements sont réprimés à coup de balles de sommation et lacrymogènes. D’aucuns se demandent si c’est par manque de professionnalisme ou délibérément par violation de consignes données par le chef de l’Etat interdisant la dissémination de manifestants à balle réelles ou lacrymogène tout au long de son règne. Tout en condamnant l’incivisme de ces jeunes devant le commissariat de la police, plusieurs observateurs appellent les éléments de l’ordre au professionnalisme.

La situation macabre qui s’est déroulée le dimanche 07 juin très tôt matin lorsque les marathoniens étaient dans leur activité de routine, suscite trop d’inquiétude et de doute sur le professionnalisme des agents de l’ordre. Plusieurs se demande si réellement la police de proximité maitrise bien son rôle qui serait de contenir le public en manifestation pour qu’il n’y ait pas débordement.

Tout en présentant ses condoléances à la famille éprouvée, Adrien Zawadi acteur  de la société civile condamne la disparition inopinée d’un jeune plein d’avenir et d’espoir qui perd sa vie par une imprudence des agents de la sécurité.

’La question que l’on se pose est de savoir si le fait de ne pas porter le cache-nez est une raison suffisante pour la police nationale de dissiper les minutions de l’Etat congolais qui devraient être utilisées pour sécuriser la population civile et leurs biens ? La police est quand même régit par des règles et principes. Ce matin j’ai posé encore une question de savoir à quelle condition un policier doit il tirer des balles réelles pour disperser la population ? Comment doit-il le faire, quand et pour quelle orientation ? Il y a des conditions réunies pour cela et il faut chercher à savoir si ces conditions étaient réellement réunies,’’ s’interroge Adrien Zawadi président de COJESKI, une organisation membre de la société civile.

Notre source se plaint de l’agissement médiocre de policiers pour lesquels l’Etat Congolais aurait dépensé beaucoup d’argent pour leur formation.

‘’…Cette police qui était moins professionnel, barbare, la faire sortir de la police militarisée vers une police de proximité qui doit collaborer avec la population, depuis 2005 la société civile a contribué à sa réforme pour faire d’elle une police professionnelle. Fort malheureusement dans leurs agissements, ce n’est pas ce que nous constatons. Nous avons de sciâtes et sous sciâtes dans la ville de Bukavu et dans ces derniers il est reconnue il y a de polices de proximité qui doivent travailler à l’intérieurs. Il est constaté que même ce police de proximité qui est sensée ne pas avoir des armes, les possède et les utilisent à tort et à raison’’ se plaint notre source

Plusieurs autres observateurs récusent et condamnent la police d’avoir occasionné la mort d’un jeune gymnaste.

 ‘’ Elle n’avait pas des raisons valable de tirer des balles puisqu’il n’y a pas cache-nez, ni violation de la mesure du gouverneur. On ne doit pas tirer sur cette jeunesse qui n’étudient pas puisqu’il y a coronavirus, une jeunesse non encadre puisqu’il n’y a pas de moyens.  La police doit respecter un certain nombre de règles et qui doivent être connues. La vie humaine est sacrée et ça c’est un principe que la police doit savoir. Mais comment arrive-t-elle à désacraliser la vie humaine en croyant que lorsque les jeunes sont en train de faire de la gymnastique il faut tirer sur eux ? Nous croyons que la justice va se saisir du dossier et bien faire son travail,’’ interpellent certains observateurs rencontrés à la place Mulamba.

D’autre condamnent l’incivisme citoyen observé et qui pousse les gens à défier l’autorité qui à émis des mesures barrières pour se protéger contre la covid-19 et recommande d’assumer.

’Les gens font le sourd-d ‘oreille comme si l’autorité n’avait rien dit. L’incivisme et condamnable même. A cela nous appelons aux parents de bien gérer leurs enfants à la maison. Il est inconcevable d’aller faire des rassemblements devant les bureaux de la police alors que l’autorité interdit des attroupements pendant cette période,’’ Adrien Zawadi.

Patrick Babwine

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net