+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, janvier 27, 2021
DDH et JournalistePolitiqueSanté

SUD-KIVU : Les églises montent au créneau et dénoncent leur fermeture

6views

Il y a peu la province était trop rigoureuse dans les suivis de mesures de distanciation sociale, maintenant que les cas de contamination de covid-19 s’accentuent les autorités baissent la garde. Pas de port des cache-nez sauf lorsque les agents de l’ordre sont en besoin pécuniaire pendant les heures vespérales. Le non respect de distanciation dans des véhicules de transport en commun cela au mépris des mesures barrières sans aucune intervention des autorités politico policières. Les églises et restaurent fermés alors que les marchés et débits de boissons  fonctionnent normalement.

Plusieurs observateurs et acteurs de la société civile pensent que l’autorité a failli à ses objectifs. La chasse au cache nez ne reste qu’une opération des agents de l’ordre pendant la nuit et non la journée. Comme tout le mal ne se promène que la nuit, il y a lieu de croire que covid-19 n’allonge ses griffes uniquement la nuit, mais la journée elle se recroqueville.

« Nous sommes embarqués comme de maniocs dans des bus de transport en commun sans que l’autorité capable de réglementer le transport n’intervienne. Collés les uns contre les autres et si vous osez vous plaindre les conducteurs de ces engins vous font descendre sans pitié et d’une manière honteuse. Ce qui est curieux, c’est de voir que cela se passe même en présence des policiers et eux aussi subissent le même sort que nous. Trop de bruits pour rien, car si réellement les gouvernants avaient besoin d’épargner la population ils devraient procéder autrement, mais nous déplorons leur amateurisme dans la prise de décision, » se plaint un acteur de la société civile victime de l’agression de conducteurs à la place de l’Indépendance.

Contactés par votre média, certains  pasteurs pensent que les autorités craignent beaucoup Covid-19 qu’avoir la crainte de Dieu.

« Nous ne pouvons pas comprendre  que les églises soient fermées hermétiquement et que ces soit disant dirigeant se sentent bien à l’aise. Covid-19 c’est une pandémie diabolique, et cette maladie ne prendra fin que lorsque les dirigeants comprendront que c’est uniquement Dieu qui peut faire quelque chose. Les marchés publics sont fonctionnels et vous y entrer sans crainte, alors que ce sont des endroits plus fréquentés par différentes personnes. Des cinés publics diffusent des matchs sans respect des mesures barrières. C’est vraiment absurde que les Eglises soient la cible de dirigeants et pourtant ces sont des endroits les plus salubres et capables à être bien contrôlée par rapport à l’aspect mesure barrière, » regrette un pasteur d’une église de réveille à Bukavu.

Notre source propose des pistes de solutions et recommande l’ouverture immédiate des Eglises car elle pense que coronavirus n’a qu’un remède, la prière et l’engagement de tous.

« Les pasteurs et serviteurs de Dieu ont la confiance de leur fidèle que des hommes politique. Si les autorités peuvent comprendre que les églises sont un moyen plus efficace pour faire sortir le pays dans ce gouffre elles ne permettraient pas leur fermeture. C’est une malédiction de combattre Dieu et frapper même ses élus puisqu’ils se  réunissent pour la prière en faveur du pays, Ezéchiel 22 :30. C’est facile d’instruire les responsables des églises de respecter les mesures Barrières et les inculquer aux fidèles,» recommande un pasteur.