+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
dimanche, janvier 24, 2021
DDH et JournalistePolitique

RDC : Procès 100 jours, l’association Cinyabuguma sort enfin de son silence

2views

L’association des Bashi pour le développement intégral du Bushi, CINYABUGUMA asbl, tout en exprimant son attachement à l’Etat de droit prôné par le président de la République Félix Tshisekedi et son allié Vital Kamerhe, dit avoir suivi avec intérêt le procès dit des 100 jours mettant en cause Vital Kamerhe directeur de cabinet du chef de l’Etat. Cette dernière interpelle la conscience du peuple Congolais tout en mettant en garde les males intentionnés qui militent à tout prix pour la condamnation de Vital Kamerhe. Ceci dans une déclaration rendue publique Mardi 16 juin 2020.

« Nous prenons la responsabilité d’en appeler à la conscience des uns et des autres en prévention de toute manipulation de la justice pour des fins politiques et tribales sous toutes ses formes tendant à obtenir coûte que coûte la condamnation de l’honorable Vital Kamerhe, » peut-on lire dans cette déclaration

Tous cris au tribalisme et non aux valeurs républicaines depuis le début du procès. L’arrestation et la probable condamnation du Directeur de cabinet du chef de l’Etat suscite un démon de tribalisme.

« À ce jour, l’opinion peut noter avec regret que le procès s’est transformé en une tribune d’acharnement politique à connotation tribale contre son fils, honorable Vital Kamerhe, Directeur du cabinet du chef de l’Etat et elle peut être en droit de nourrir des doutes pour un procès de vérité, justice équitable, » renchérit-elle

Cette dernière désire l’acquittement pur et simple de Vital Kamerhe et appelle les fils et filles de la patrie à demeurer attentif.

Bernardin Matabaro

Pour plus des détails voici la déclaration :Déclaration de l’association Cinyabuguma

Lire aussi:SUD-KIVU : procès kamerhe, une porte ouverte vers la Balkanisation?