+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, janvier 27, 2021
Politique

Sud-Kivu : Conflit à Miti, David Mulumeoderwa, interpelle les députés et ministres provinciaux

4views

Depuis plusieurs mois, des tensions sont observées dans le groupement de Miti et celui de Mudaka dans le territoire de Kabare au Sud-Kivu à moins de 30km au nord de la ville de Bukavu. Face à cette situation, certaines personnes originaires de ce territoire, plaident pour le retour de la paix dans ces deux entités.

Pour David Mulumeoderwa, notable de Kabare vivant à Kinshasa, les députés et ministres qui seront à Miti, le Samedi 26 Juin, devraient y apporter un message de paix et non de préférence. Il demande en outre, au Mwami de la chefferie de Kabare, Kabare Rugemaninzi, de mettre fin à ce mal entendu.

« A mon humble avis, le pouvoir du chef de groupement étant coutumier, ne devrait pas subir l’ingérence de la politique. Pour être claire, seul le chef de chefferie (Mwami) doit mettre fin à tout malentendu lié au pouvoir du chef de groupement qui agit à son nom et pour son compte au sein de l’entité sous sa gestion, entendez le groupement. J’en appelle donc à la responsabilité du Mwami KABARE RUGEMANINZI dont la situation qui se vit actuellement dans les groupements de Miti et Mudaka nécessite l’intervention pour restaurer la paix dans ces entités de la chefferie de Kabare placé sous son autorité », recommande David Mulumeoderwa.

Ce fils de Kabare regrette de voir que certains leaders politiques profitent de la situation confuse observée à Miti et Mudaka pour s’attirer de la sympathie de certaines personnes impliquées dans le conflit.

« Le même appel est lancé aux leaders politiques (députés, ministres, partis politiques) pour qu’ils cessent de s’ingérer dans les affaires coutumières usant ainsi du clientélisme politique. C’est ici l’occasion de demander à la délégation des députés qui seront à Miti demain, de n’y amener que le message de paix et non de préférence », conclut David.