+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, janvier 27, 2021
PolitiqueSanté

RDC : Kamerhe dans ses derniers jours, la présidence s’en moque (analystes et mvt citoyen)

6views

Condamné à une peine de 20 ans des travaux forcés dans un procès que plusieurs qualifient d’un ‘’procès de honte’’, plus de 9 moins en prison, Kamerhe serait entre la vie et la mort. A travers le conflit qui déchire aujourd’hui les deux familles politiques en coalition, les masques sont en train de tomber et bientôt le mythe caché derrière l’arrestation du patron de l’UNC pourra ressortir.  Pour l’UDP, vital Kamerhe est la proie du FCC. Quant aux responsables du FCC, ils nient l’implication dans l’arrestation de Kamerhe. pour certains cadres du FCC Kamerhe est plutôt victime d’un complot entretenu à la présidence et non le dossier de détournement.

Plusieurs analystes s’interrogent sur le motif réel de l’arrestation de Vital Kamerhe et cherchent à savoir le réel mobile de sa condamnation au point de lui priver même la vie. Qui serait derrière la souffrance  de VK? kamerhe est-il un cobaye d’expérimentation de la démocratie ou un sacrifice expiatoire du FFC ?  Une figure de prou dans la politique congolaise, l’homme à multiple solution connu sous l’expérience d’un homme qui fabrique les président est finalement au déclin de sa carrière politique et même quelque pas vers le séjour de mort.

Tu quoque fili mi ( « Toi aussi, mon fils ! »)Jules César à Brutus.

Qui de Kabila ou Félix Tshisekedi n’a pas profité des bons offices Kamerhe ? Et voila la rétribution que reçoit celui qu’on nomme le pacificateur.   Dans sa publication la journaliste Belge et spécialiste sur l’histoire du Congo,  hospitalisé au centre Nganda à Kinshasa, Braeckman affirme que le patron de l’UNC aurait perdu 18 kilos et que sa tension serait baissée à 8,5 et toujours inconscient il a été placé sous assistance respiratoire.

Des voies se lèvent de partout pour réclamer l’évacuation de cet homme politique pour qu’il aille suivre des soins appropriés, mais cela semble ne pas être la préoccupation du président de la république qui selon la journaliste Belge se préoccupe des consultations d’abord.

« Autres temps autres mœurs : alors que jadis le père du président actuel, Etienne Tshisekedi, opposant farouche au président Mobutu, bénéficia plusieurs fois d’évacuations sanitaires autorisées, (sinon financées) par le chef de l’Etat, il apparaît que son fils serait trop occupé par la fin des consultations nationales pour autoriser une telle mesure » ; peut-on lire dans le carnet de Colette Braeckman intitulé la descente aux enfers de Vital Kamerhe.

Pour le ministre de la justice, le gouvernement étudie les mécanismes de son évacuation et confirme bel et bien qu’une telle décision revient directement au chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

Le mouvement citoyen OBAPG qui a analysé le propos de Kabuya secrétaire général de l’UDPS sur Top Congo, par rapport à la question VK, ce dernier se demande quel a été le rôle du président de la république entant que garant de fonctionnement des institutions. se mouvement citoyen pense que l’incarcération du leader du Kivu sent les roussies.

‘’Comment on peut arrêter et condamner arbitrairement un DIRCAB du chef de l’Etat, sans qu’il ne dise un mot, complicité ou incompétence ? Mais aussi que dire des propos de Katende, Bilomba et compagnies cadres et militants de l’UDPS au nom des calculs politiques et de la géopolitique avant et après ce procès téléguidé contre Vital Kamerhe ? Toute fois, rappelez vous que tous les juges dans ce procès bidon ont été promus par la présidence et non par le FCC. Savoir s’assumer dans la vie c’est une vertu, »  conclut Amos Bisimwa OBPG.

Pour Magloire Paluku directeur de la radio Kivu One, l’UDPS ne trouve plus l’intérêt de faire avec l’UNC de Vital Kamerhe, alors il se consolide en cherchant d’autres alliés de tailles. Magloire pense que le président Félix suit bien ses lieutenants  et qu’il avait reçu les  différentes délégations de l’UNC comme des composantes non alliées, sans un accord de gouvernance  qui le condamne à la présidence de la république et au gouvernement.

‘’L’UNC avait été reçu comme un orphelin qui vient quémander ses droits !’’  Magloire Paluku exprime ses regret dans se écris  

‘’Si pour évacuer Vital Kamerhe, très malade, est un fait politiquement compassionnelle, reprendre son parti politique sans considérer l’accord de Nairobi, sera un vrai camouflet. On est jusques avant de prouver le contraire, dans une situation de rechercher d’autres leaders plus forts que Vital Kamerhe et son UNC devenue sous-fifre, afin d’affronter le FCC. C’est une impression qui ne se cache plus en projetant Cach’’ clarifie t-il.

 La question reste de savoir si kamerhe s’en sortira vivant et pourquoi son évacuation tarde à venir ? Qui bloque l’engrenage et pour quel fait ?

Patrick Babwine