+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
dimanche, janvier 24, 2021
DDH et JournalisteEducationEnvironnementPolitique

Mbobero: Pourquoi Kabila a accepté de reconstituer les limites?

6views

L’épreuve dure de la reconstitution des limites continue à Mbobero. Dans une assembleée générale organisée ce dimanche 29 Novembre dans la salle polyvalente de Mbobero, la question  prend toujours de l’ampleur. Quatre ans durant, les familles vivent comme des réfugiés enfin intervient le temps d’espoir pourquoi pas l’heure de gloire pour les victimes de mbobero. Faut-il espérer à une solution éfficace à ce problème qui pour autant n’a cessé de mettre plusieurs familles en difficultés ?  

Pour le président des victimes cinq années de souffrance ne sont pas peu.  Tôt ou tard  ils finiront par reprendre leurs terres. La carte est déjà sur la table et pour eux tous présents dans la salle espèrent revenir dans leurs droits.

“ Dans nos revendications  deux choses  avaient été adressées à la famille Kabila entre autres la reconstitution des limites et la réparation des préjudices commis. L’organisation de cette assemblée générale était une façon de faire comprendre à certaines victimes qui ne connaissent pas ce que nous sommes en train de faire s’il s’agirait des aspects techniques raison pour laquelle nous les avons rassemblé pour leur montrer ce qui se passe sur terrain,”

Pour Jean Chrysostome Kijana, Il s’agirait d’une assemblée générale de mise au point avec la population de Mbobero. La reconstitution des limites est l’épreuve la plus dure à franchir:

“Comme vous le savez c’est depuis 2016 que cette population est en train de souffrir des  démolitions méchantes et barbares mais aussi de l’accaparement forcé de leurs terres. Depuis 2016, nous la NDSCI avons toujours crié sur tous les toits du monde pour relever qu’il y a beaucoup de faussetés et injustices dans ce dossier. C’est pour cela parmi nos deux revendications, la reconstitution des limites sur base des certificats de 1953 que détenaient Marcel Misho est un grand pas pour cerner de long en large ce qui appartient aux victimes de ce qu’est aujourd’hui la concession de kabila”

Il appelle au calme la population de Mbobero car pour lui la lutte n’est pas finie. La reconstitution des limites est une partie des revendications, car il en reste encore l’indemnisation des victimes par Kabila:

 “Aujourd’hui près de cinq ans après nous venons d’obtenir de la part de la famille kabila l’acceptation de remesurage des limites de cette concession. Nous ne pouvons pas dire que c’est une victoire mais c’est un grand pas dans la recherche de la vérité et de la justice dans ce dossier opposant Mbobero et Kabila. C’est ainsi que nous appelons au calme toutes les victimes  de Mbobero et demandons la prise de conscience de tout un chacun que la lute continue”

Hortense zabona