+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
dimanche, janvier 24, 2021
EntreprenariatPolitique

BUKAVU : Un conflit entre la mairie et la poste fait des victimes

100views

Un opérateur économique a été brutalisé par des élèments de la police affectés à la Mairie de Bukavu. C’était en date du 28 Novembre 2020, que Gabriel Bagaya a vu ses biens saccagés par ces hommes à la Poste au lieu aménagé pour la vente de ses produits.

La victime qui affirme avoir payé son loyer d’une garantie de 3 ans auprès de la Société Congolaise des Postes et Télécommunication (SCPT), s’étonne de voir que la mairie, sans aucune invitation préalable, a ordonné son deguerpissement et la destruction de ses biens.

‘’C’était un sabotage total. Je suis dépassé par cet événement. Je suis surtout découragé et je regrette la façon dont le maire de la ville a agi. Il m’a fait déguerpir comme un voleur sans m’aviser. C’est  déplorable et sadique ce comportement de nos dirigeants. Le maire devrait m’inviter pour ma version des faits ou à la limite me prévenir avant sa décision “, regrette Gabriel Bagaya.

Et d’ajouter: Je suis victime d’un complot dont j’ignore la vraie cause. Je demande à la justice de me rétablir dans mes droits. Je sais que j’ai un contrat avec la poste, et le maire ne devrait pas utiliser son pouvoir pour saboter ainsi des innocents.

Pour rappel, depuis un temps, la SCPT se dispute un espace public avec le patron de l’hôtel de ville de Bukavu situé à l’esplanade de l’hôtel de poste.

Gabriel Bagaya, dit avoir cru comme tout le monde que l’espace appartient à la SCPT, ce qui l’a poussé à verser son loyer sans hésitation.

A part le loyer, celui-ci affirme avoir dépensé plus de 35 milles dollars pour l’aménagement de cet endroit; fort malheureusement, déguerpi  de force dans moins d’un mois après installation.  

Les autorités en province, au lieu d’accompagner les initiatives de la jeunesse, s’adonnent aux actes de découragement. C’est une guerre d’intérêt, nous fait savoir un acteur de la socièté civile rencontré aux alentours du lieu à problème.

La rédaction de deboutrdc.net a souhaité joindre le maire pour toute clarification, mais ses efforts sont restés vains.

 Dans l’entre temps d’autres sources renseignent à deboutrdc.net que ce dossier serait déjà en justice et le maire était invité au parquet au courant de la semaine mais son avocat conseil qu’il a répresenté aurait indiqué qu’il serait absent de la ville.

Dans le monde des entrepreneurs, en particulier les jeunes qui ne cessent de se débrouiller, cette situation créée de la peur, surtout pour ceux-là qui expoloitent certains espaces au sein de la poste de Bukavu en province du Sud-Kivu, devenue un four-tout, sauf la poste au vrai sens.

Ceci, au regard des multiples services qui s’y déroulent desormais parmi lesquels les universités, les églises, les médias, les restaurants, les garages, les sécretariats publics, l’élevage, les salles de sport, centre de capture biométrique, vente des unités, des boissons alcolisées, des nombreux bureaux administraifs, etc.

Amisi Musada Emérite