+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
EducationPolitique

ENAFEP/RDC: Edition 2020, émaillées des irrégularités (Plaintes des élèves)

380views

L’ambiance de passation de l’Examen National de fin d’Etude primaire ENAFEP autrement appelé TNAFEP, se déroule normalement dans la ville de Bukavu sans incident majeur.  Quelques centres visités par votre rédaction, tous les élèves étaient réellement motivés et décidés à donner le meilleur d’eux mêmes. Néanmoins d’autres cas des déceptions seraient observés dans certains centres où les élèves sans macarons  n’ont pas été admis à passer les examens. Il leur aurait fallu soit le paiement de frais de participation pour les écoles privées, ou soit avoir le macaron comme droit d’entrée. il paraîtrait qu’aucune excuse ne pouvait passer selon les instructions de l’hiérarchie. 

L’on pouvait observer un grand nombre d’élèves, tous minus de leurs cache-nez dans leurs salles respectives, bien concentrés devant leurs items animés par la fougue de faire l’excellence.  Avec un moral stable,  rien ne les effrayent, car conscients  d’avoir le nécessaire pour affronter ces épreuves. Alors que le désespoir était lu sur les visages des élèves  interdits de passer les épreuves par manque de macarons.

L’un des inspecteurs chef de centre du pool de Bukavu deux, rassure que les épreuves de fin d’études primaires se déroulent normalement sans incident majeur.

’Je peux dire que ici au centre Bukavu 2 que je supervise, les examens se déroulent normalement bien pas d’incident car presque la grande majorité d’écoles étaient en ordre. Quant on dit en ordre cela voudrait dire ils étaient en possession de leur macarons.  Pour l’organisation l’agent matériel nous à facilité la distribution du matériel à temps,’’ rassure Buhendwa Ciza Dieudonné inspecteur chef de centre du pool Bukavu II ;

Pour l’inspecteur, les enfants seraient prêts pour affronter les examens car les finalistes ont eu du temps pour rattraper le retard encaissé par la présence de la Covid 19.

Contacté d’autres élèves trouvés à l’école des Fille Buholo vers 10h30 manifestent leur regret de ne pas passer les examens malgré qu’ils se soient préparés en conséquence. Pour certains ils attendent les macarons par leur directeurs, mais d’autres ne sont pas encore en ordre avec les frais de participation, car ils sont des écoles privées.

‘’Nous nous sentons très démoralisés du fait que nous ne soyons admis dans la salle de classe pour passer les examens comme d’autres. Que les inspecteurs nous laissent passer les examens et le paiement viendra après’’ regrette une élève de l’EP Horizon une école privé.

Des élèves expulsés de la salle, jusqu'à 11H dehors
Des élèves expulsés de la salle, jusqu’à 11H sont dehors

Les élèves qui n’ont pas eu la chance d’accéder dans la salle regrettent le fait qu’ils soient privés de passer leurs épreuves.

Pour rappel, plus de 6 élèves au centre de Bukavu II EP Kadutu sont partis à la maison. La question reste de savoir qu‘adviendra t-il pour ces enfants qui n’ont pas passé les examens?

Patrick Babwine

LIRE AUSSI : SUD-KIVU/ Covid-19 : Manque de cache-nez dans des écoles aux villages, le ministère provincial s’en moque (les responsables d’écoles)