+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et JournalistePolitique

RDC : Tous contre les antivaleurs, Jeunes Nous Pouvons solidarise avec Kijana dans la lutte

452views

La plateforme d’organisations membres de la Campagne Jeunes Nous Pouvons promet son soutien au président National de la Nouvelle Dynamique de la Société Civile NDSCI, Jean-Chrysostome Kijana dans sa démarche en faveur les victimes de démolition des maisons à Mbombero dans le territoire de Kabare au Sud-Kivu. Cette plateforme de Jeunes met en garde  toutes personnes de mauvaise foi visant à faire taire cet acteur de la Société civile.

Dans un communiqué de presse rendu public à Goma, le 30 Juillet 2020 et signé par Me Bernard Kakule Coordonnateur Adjoint de Jeunes Nous Pouvons, cette plateforme de jeunes fait savoir que seule la NDSCI s’est donné corps et âme pour soutenir les victimes de Mbombero. Elle appelle d’autres défenseurs des droits humains à s’unir les uns aux autres pour barrer la route à toute manipulation de certains politiciens et soient disant notables qui visent leurs intérêts égoïstes.

 

« Jeunes Nous Pouvons rappelle que c’est depuis 2016 que plusieurs maisons et un hôpital moderne ont été systématiquement démolis, laissant dans la rue plus de 3000 mille personnes et que depuis cette année, seule la NDSCI a accepté d’accompagner de manière permanente ces victimes contre vents et marées, » déclare Jeunes Nous Pouvons.

A notre source de renchérir ; « Jeunes Nous Pouvons demande, enfin, à toutes les parties impliquées dans le dossier Mbobero d’éviter l’escalade de la violence car le dossier est déjà en justice, et aux jeunes d’éviter toute manipulation de certains politiciens et personnes dites notables qui les poussent à la division pour leurs intérêts égoïstes, » interpelle notre source.

Pour rappel, en date du 24 juin 2020, les citoyens congolais victimes des démolitions des maisons et d’expropriation des terres à Mbobero, Mbiza et dans le marée de Murhundu accompagnés du collectif “Tournons la page” et de la Nouvelle dynamique de la société civile, ont porté plainte contre l’ancien président de la RDC et sénateur à vie, Joseph Kabila Kabange, après que ce dernier les avait expulsé via les FARDC et la police et s’accaparer de leur village depuis 2016.

Bernardin Matabaro

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp