+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, décembre 1, 2021
EntreprenariatPolitique

SUD-KIVU : Du copier-coller à la place des initiatives réfléchies et profitables à la population (Kibala N’Kolde)

 Les gouvernants actuels devraient avoir des initiatives adaptées aux situations congolaises et qui peuvent être mis en œuvre au profit de la population au lieu de copier les mesures prises dans d’autres pays. Dans un entretien avec deboutrcdc.net, le député national Jean-Claude Kibala appelle le gouvernement provincial du Sud-Kivu à penser à des solutions pouvant permettre la population de la ville de Bukavu à se nourrir.

Dans ses propos, Jean-Claude Kibala estime que l’enseignement à distance est une illusion et appelle les autorités de cesser avec les initiatives qui ne profitent pas à la population. Il interpelle sur l’état des routes dans les territoires de la province du Sud-Kivu, qui se dégrade chaque jour davantage et sont devenues impraticables.

« C’est une utopie de croire que l’on peut arriver à atteindre la majorité d’élèves de la ville de Bukavu à travers l’Internet ou même à travers la télévision. Nous devons avoir des initiatives pour permettre aux gens de Bukavu de se nourrir. Pour le moment Shabunda est coupé de Bukavu, la route de Mwenga est totalement dans une situation impraticable, la route d’Uvira vient de se couper aussi à cause des pluies diluviennes et donc Bukavu est totalement isolé.  Il ne nous reste qu’à nous plier devant le Rwanda pour lui demander d’ouvrir les portes et nous permettre d’avoir à manger à Bukavu ce qui n’est pas totalement une bonne situation parce qu’ à Mwenga, à Shabunda et dans la pleine d’Uvira il y’a à manger, » interpelle Jean-Claude Kibala

Pour cet élu de la province du Sud-Kivu, la misère que traverse la population est due au manque d’investissement, mais aussi le fruit de la mauvaise gouvernance du pouvoir passé et actuel, qui se fait déjà remarquer par de détournement.

« Nous sommes aussi entrain de payer les dégâts de la mauvaise gouvernance causée par l’ancien régime durant plusieurs années qui se remarque par, l’absence des investissements dans les infrastructures. Maintenant là nous sommes en face des cas de détournement que tout le monde déplore. Mais ce n’est que la tête de l’iceberg que nous voyons. Si la justice se permet de fouiner un peu plus en arrière, je pense qu’on aura des cas plus graves que ce que nous avons aujourd’hui, » déclare Kibala.

Et d’ajouter « L’impunité doit prendre fin. Nous avons besoin des gouverneurs, de politiciens responsables pour que l’Etat Congolais puis se construire, récupérer les fonds perdus qui sont logés dans les comptes des individus. On doit remettre  les citoyens congolais  dans leurs droits et leur permettre de travailler, de vivre dans la paix, avoir une économie forte capable de répondre à des catastrophes,  » renchérit Jean-Claude Kibala

La rédaction

Open chat
Bonjour!
Deboutrdc.net est à votre écoute!
Vous voulez nous contacter? Cliquez juste ce bouton à coté!
× Contactez l'équipe de deboutrdc.net