+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Politique

Sud-Kivu : Haine tribale à Bukavu, voici ce que pense David Mulumeoderwa

578views

Après la condamnation de Vital Kamerhe, directeur de cabinet du chef de l’Etat, des messages de haine tribale continuent d’être diffuser dans des réseaux sociaux et des tracs distribués dans la ville de Bukavu province du Sud-Kivu en RDC. Une situation qui peut conduire à une dislocation du pays, ce qui peut être une opportunité pour les pro balkanisation du Congo.

David Mulumeoderwa demande à la population congolaise de l’ancien Kivu, aux notables de tous les coins de cette partie du pays, aux leaders politiques ainsi qu’à tous les faiseurs d’opinion d’ouvrir l’œil et le bon en cette période où des tensions de tout bord sont vécues dans notre pays.

« Notre attitude tendant à la manipulation des identités peut conduire à la Balkanisation de notre pays, chose que nous ne saurons pas contrôler une fois arriver. Cultivons donc l’union et la cohésion », conseille David Mulumeoderwa.

Il demande au gouverneur du Sud-Kivu, Théo Kasi de veiller à la cohabitation pacifique entre toutes les personnes qui ont choisi le Sud-Kivu comme leur province.

« Très chers compatriotes du Sud-Kivu, je profite de cette période des graves turbulences qui se vissent en RD Congo notre pays, pour vous demander de rester sereins et soudés à nos leaders afin de préserver la cohésion et l’émergence de notre chère province. J’en appelle ainsi à l’excellence de Monsieur le Gouverneur de province, garant de la paix sociale dans la juridiction sous sa responsabilité de veiller à la cohabitation pacifique de toutes les tendances tribales, politiques, religieuses et culturelles en province du Sud-Kivu », interpelle-t-il.

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp