+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Politique

SUD-KIVU : L’absence d’une gouvernance de proximité, les vies humaines sont en danger (Elvice Mupenda)

381views

La criminalité dans la ville de Bukavu  une carie,  plusieurs personnes se questionnent sur la réelle cause de la recrudescence de l’insécurité. Selon les sources confrontées, la bonne gouvernance dans la province est démise et le gouverneur et ses services doivent démissionner.

Certains observateurs croient à un sabotage politique, ils font allusion aux groupes armés   opérationnels dans la province et qui auraient comme commanditaires les hommes politiques. Au-delà de ce qui se dit, l’inefficacité de la justice contribuerait au calvaire que traverse la population au Kivu. La  criminalité nocturne et diurne qui s’installe sans aucune gêne inquiète les habitants. Les instances sécuritaires sont pointées du doigt. Les vagabondages juvéniles, l’intégration des délinquants dans le secteur policier sans critérium sont pointés par les acteurs de la société civile. L’assemblage de tous ses éléments font un reflet sur la question sécuritaire en province.

La population interrogée, lance des cris d’alarme  et exige une réforme dans le secteur de la police afin de restaurer la confiance de la population vis-à-vis des dirigeants et des appareils judiciaire et sécuritaire.  Les habitants regrettent la négligence  qui caractérise les autorités en province et  qui ne font pas de cette question une priorité par le fait qu’elles roulent avec des cortèges policiers fortement armés.

’Ils ont des gardes du corps, leurs vies sont bien sécurisées, alors que celles de leurs administrés se retrouvent en danger. Cette insécurité peut être dite à la vente des boissons fortement alcoolisées alors que les autorités font semblant. Les jeunes désœuvrés développent un mécanisme de survie au risque de sacrifier des vies humaines,’’ se plait Elvice Mupenda un acteur de la société civile.

La criminalité prend de l’ascenseur dans la ville de Bukavu, des armes circulent en longueur de la journée

Les habitants rencontrés dans la ville font allusion aux criminelles chassés du Nord-Kivu et qui seraient venus trouver refuge dans une province où ils sont moins inquiétés, car l’insécurité y règne en mode de gestion. Tout en condamnant la léthargie des appareils judiciaires et sécuritaires, ils encouragent la justice populaire pour mettre hors d’état de nuire la criminalité en province.

 ‘’ A Goma ils ont commencé à développer d’autre mécanismes et ont chassé ces criminelles qui opéraient. On les attrapait et on les brulés vifs cela a fait qu’il y ait un peu d’accalmie. Les malfrats se sont rendu compte qu’ils ont la vie sauve au Sud-Kivu, voilà pourquoi nous subissons. Comme ils ont trouvé que la province du Sud est gouvernée autrement, ils ont décidé de s’infiltrer pour opérer sans aucune inquiétude ni peur. En tout cas nous pouvons dire en toute liberté que la gouvernance de Ngwabidge a lamentablement échoué et par conséquent  il devrait avoir le courage de démissionner,’’ recommandent-ils.

Pourquoi une absence généralisée des élus pour la question d’insécurité, la population s’interroge ?

Plusieurs pensent que les élus ne bossent pas pour l’intérêt de leurs électeurs mais plutôt ils cherchent à satisfaire leurs autorités morales et remplir leurs poches.

‘’Nous remarquons que cette gouvernance n’est pas au compte de la population, mais une gouvernance de la flatterie politique pour satisfaire les autorités morales. Il y a cacophonie dans la gestion, Théo Kasi a échoué et tout ce qu’il était en train de dire c’était de discours démagogique. Les parlementaires assis sont tous corrompus et la population ne fait plus confiance en eux. Vous verrez que les gens souhaitent faire recours au parlementaires débout (mouvements citoyen, la société civile… que se confier aux élus qui ont complètement abandonner leur mission,’’ regrette Elvice Mupenda.

Rappelons que la psychose a gagné de l’espace, la recrudescence de l’insécurité fait peur plus que Covid-19.

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp