+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Politique

SUD-KIVU : L’appel de l’UNC à une journée ville morte, un fiasco consommé.

701views

Les habitants de la province du Sud-Kivu ont vaqué librement dans leurs activités foulant aux pieds l’appel lancé par les cadres de l’UNC. L’on dirait que le message serait tombé dans les oreilles du sourd. Le mot d’ordre appelant à une journée ville morte, un fiasco dans la ville de Bukavu et dans plusieurs territoires de la province. Pendant dans cette période de confinement où la plus part des gens sont à la maison pour se protéger de la pandémie. Pouvons-nous conclure qu’ils ont respecté le mot d’ordre ? Plusieurs observateurs pensent qu’il était inopportun de faire la route ou sécher les activités pour exiger la libération immédiate de Vital Kamerhe Lwakanyiginyi alors que le dossier serait en justice.

Des toutes les rondes que nous avons effectué dans la ville de Bukavu, les portes de magasins, supermarché, marchés publics et Bureaux sont restés ouverts. Néanmoins à certains endroits les portes étaient fermées. La circulation de taxis motos moins intense dans les rues de Bukavu, car les motocyclistes sont le véritables partisans de l’UNC.

‘’ Les choses ont fonctionné normalement comme d’habitude dans la ville de Bukavu. Vous devez savoir que la population vie dans une misère qui ne dit pas son nom et puis aujourd’hui demander à la population de rester à la maison pour une journée ville morte et que l’on n’a pas à manger c’est une insulte. Les politiciens doivent tirer une leçon dans ce dossier et savoir que lorsqu’ils sont au pouvoir ils doivent servir la population. Nous avons beaucoup souffert et quand les politiciens viennent ils nous promettent beaucoup de choses mais une fois au pouvoir ils nous abandonnent à notre triste sort. Je ne vois pas l’importance de demander une ville morte étant donner que les gens aujourd’hui ne travaillent pas, leur demander de rester à la maison c’est de le tuer doublement,’’ s’indigne David Cikuru président communal de la société civile noyau d’Ibanda.

Ce dernier pense que le fait que Kamerhe soit le premier élu dans la ville de Bukavu avec plusieurs voix, cela ne pourrait pas empêcher la justice à faire le travail. A notre source d’apaiser des émotions des uns et des autres  et leur demande d’attendre les résultats des enquêtes.

Patrick Babwine

Vous aimez nos contenus?

Deboutrdc.net met tout son cœur pour réaliser des contenus interactifs et immersifs que vous pouvez retrouver sur tous vos supports. Journalistes, photographes, graphistes et développeurs collaborent étroitement pendant plusieurs jours ou semaines pour vous proposer des interviews et des analyses qui répondent à une grande exigence éditoriale. Leur réalisation prend du temps et des ressources considérables. Nous sommes cependant persuadés que ces investissements en valent la peine et avons fait le choix de laisser ces contenus en libre accès et dépourvus de publicité. Un choix rendu possible par ceux qui croient en l'indepenance de notre média. Pour continuer à travailler en totale indépendance éditoriale et produire des contenus interactifs, deboutrdc.net compte sur vous. Si vous souhaitez nous soutenir, veuillez nous écrire à

directeur@deboutrdc.net ou via WhatsApp à +243 854566913

.

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp