+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
dimanche, janvier 24, 2021
DDH et JournalistePolitique

BUKAVU : Le développement a ses prix, les victimes de la démolition des maisons Essence-Gyamba réclament indemnisation

3views

A peu près une centaine des familles victimes de démolitions des maisons construites le long de la route Essence Major Vangu vers la frontière Ruzizi 2, communément appelée « route elakat » en commune d’Ibanda, ville de Bukavu, s’indignent de n’avoir pas été avisées et réclament qu’ils soient indemnisées.

Selon le constat fait sur place, la majorité de maisons longeant le long de la route, ont été à moitié démolies. Des nombreuses familles sont remises à zéro, des investissements anéantis, et des cœurs brisés.

A en croire une femme victime de cette démolition rendue effective par le bulldozer réquisitionné par le Gouverneur de province, est venu samedi 9 janvier 2020 pour mettre à terre les maisons qui occuperaient l’espace de la route. Pour cette victime, la procédure de destruction amorcée par le Gouverneur, n’a pas respecté les normes des droits de l’homme. Cette dernière réclame l’indemnisation de leur maison et appelle l’autorité au sens d’humanisme.

« Nous avons vu les engins venir brusquement et commencer à démolir nos maisons sans pour autant nous demander d’évacuer nos biens de la maison, ni nous donner une raison valable.  Nous pensons que c’est une violation des droits de l’homme, et exigeons que le Gouverneur nous remette dans nos droits en nous indemnisant, » réclame larmes aux yeux, une femme victime.

Pour cet autre habitant rencontré sur le lieu et qui se plaint, renseigne que, le motif de démolition serait un faux fuyant. Celui-ci pense que construire la route n’est pas une mauvaise chose, mais rien n’a jamais été visible.

« Depuis longtemps ils ont dit qu’ils vont construire la route frontière Ruzizi 2 jusqu’à l’Essence major vangu, mais nous n’avons jamais vécu la réalité, ils viennent de démolir sous prétexte qu’ils vont construire la route. Notre regret à tous est de constater qu’ils vont démolir pour ne rien faire, » a déclaré notre source.

 Il sied de rappeler que l’autorité a ordonné depuis samedi 9 janvier 2021, la démolition de ces maisons pour y construire des canalisations d’eau.

Bernardin Matabaro