+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mardi, janvier 26, 2021
Politique

BUKAVU : La population attend voir le nouveau Maire à l’œuvre

3views

Provisoirement à la tête de la mairie de Bukavu, Darius Sumuni entame une série des contacts avec les associations ayant en charge l’assainissement de la ville. L’insalubrité étant l’un des griefs reprochés à son prédécesseur, ce derniers étant bien avisé au sort qui l’attend, affûte ses armes pour faire face à ce défis qui n’est pas le moindre dans la ville.

Rendre la ville son image d’avant est un grand défis  à relever. La population attend voir les exploits du nouveau patron de l’hôtel de ville et ancien complice de Bulubi Ulengabo sous le coup de suspension. Trois défis majeurs aux quels Darius Sumuni pourra faire face pour avancer les choses ; rétablir l’autorité de l’Etat en luttant contre l’impunité au niveau des différents services, lever les zones d’ombre qui créent des confusions dans leur boutique en précisant qui fait quoi et comment il le fait. Au-delà de tout, il lui faudra ramener la population à mordre sur le projet d’assainissement à s’en appropriant.

Les associations œuvrant dans la lutte contre  l’insalubrité ne peuvent pas terminer la question dans la ville, précise un technicien en santé, hygiène et assainissement de la mairie de Bukavu.

‘’ Personnellement il ya des problèmes qui fait que les choses ne marchent pas à la mairie. Que les autorités parviennent à prendre les choses au sérieux parce que l’hygiène et l’assainissement sont très importants pour la vie des personnes. Toutes les associations qui gèrent les déchets dans la ville ne font que se référer aux ménages à lors qu’il y a d’autres déchets trouvés sur le lieu public et sur la voie publique. Que la population s’approprie le projet pour que tout marche, ‘recommande Pascal Baheneka kulimushi responsable de la section santé-hygiène et assainissement à la mairie.

Des associations qui se chargent de l’évacuation des déchets et immondices dans la ville de Bukavu éprouvent trop de difficultés matérielles au point de démontrer leur insuffisance dans l’évacuation des déchets à temps réel surtout dans des endroits publics de la ville de Bukavu. Les exploitants du marché de Nyawera courent des risques énormes de contamination suite aux odeurs nauséabondes qui s’y  dégagent.

‘’ La difficulté que nous avons n’a pas pour origine le manque de matériel,  car c’est la tête qui compte en premier lieu et non les matériels. Notre sérieux problème ces sont ces ménages qui viennent déverser des immondices au dépotoir du marché de Nyawera et pourtant cela n’est pas dans notre contrat. Nous demandons à la brigade d’assainissement de la mairie pour qu’elle puisse nous donner la permission afin qu’on s’occupe de ces ménages,’’ nous révèle Ir Serge Ndjadi, responsable de l’association Tous Unis pour le Développement  association chargée d’évacuer les déchets au marché de Nyawera.

Dans une réunion de mis au point avec le maire, cette association assure se mettre au travail et promet appliquer des décisions arrêtées avec le maire et qui n’ont pas été dévoilées à la presse.

Pour le délégué syndical du marché de Nyawera, condamne les ménages qui viennent entreposer leurs immondices au dépotoir réservé au marché.

’Les vendeurs chez moi payent des taxes d’évacuation des déchets, mais le montant payé ne parvient pas à évacuer les immondices. Dans la réunion avec le maire, nous avons exposé notre inquiétude et demandé à ce que la mairie puisse prendre ses responsabilité en main en contrôlant les associations qu’elle a engagé et leur donner des camions pour évacuer les déchets,’’ informe Fabien Binja, délégué syndical du marché de Nyawera

Contacté le Maire Ad Intérim  Darius Sumuni, refuse de faire le commentaire aux médias, prétendant ne pas être un maire des média. Tout en se focalisant à se propos le maire Darius Sumuni pense qu’il faudrait laisser ses réalisations témoigner.

Contactez la rédaction au +243893204777

Par Patrick Babwine