+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mardi, mars 2, 2021
Politique

KABARE : Bras de fer entre un élu et les habitants au sujet de l’érection d’un cimetière commercial à Mumosho et Mudusa

79views

Les habitants des groupements de Mumosho et Mudusa, au Sud de Bukavu dans le territoire de Kabare en province du Sud-Kivu s’opposent à l’érection d’un cimetière commercial dans leur entité.

« La société civile sous noyau du groupement de Mudusa regrette du manque de compromis entre l’initiateur de ce projet réuni au tour de certains chefs locaux des groupements Mudusa et Mumosho et la société civile de ces deux groupements, les comités locaux de développements de Mudusa et Mumosho »,

indique Justin Bahati KAGAYO, président de la société civile Mudusa dans un communiqué rendu public à travers les réseaux sociaux dont copie nous est parvenue.

« La société civile appelle cependant la population au calme en attendant d’autres actions pacifiques qui seront amorcées dans les prochains jours. Demandons à l’initiateur du projet de privilégier le dialogue pour trouver un compromis qui arrange les deux parties », ajoute Justin Bahati.

D’autres acteurs de la société civile et ressortissants de Mudusa et Mumosho vivants à Bukavu révèlent à debout RDC qu’i Il est anormal d’ériger un cimetière commercial dans un endroit qui a besoin d’autres projets prioritaires à caractère social comme la les marchés, les universités et/ou des écoles modernes.

Pour eux, il est inacceptable que les vivants cohabitent avec les morts et la culture du Bushi ne le permet pas

‘’C’est pourquoi la population est en colère e nous avons tout fait pour demander au député provincial Amani NGUBIRI d’envisager un autre projet en lieu et place du cimetière commercial, malheureusement il n’a pas écouté la population,’’

Le député Amani NGUBI croit à la manipulation de quelques personnes qui se disent agir au compte de la population.

« Il y a deux personnes instrumentalisées par certains politiciens et commerçants qui veulent bloquer mon projet qui est à sa phase finale », a réagit le député Amani NGUBIRI joint par déboutrdc.

« J’ai tous les documents de l’Etat qui m’autorisent l’érection d’un cimetière à Mumosho-Mudusa notamment ceux de l’urbanisme et le service de l’environnement, je n’ai pas d’ambitions politique à Kabare, mon seul souci est d’aider la population de Bukavu dépourvue d’un cimetière mais aussi créer de l’emploi dans cette partie du territoire de Kabare », martèle Ngubiri.

Les matériels à utiliser pour l’inhumation des personnes décédées mêmes les corbillards sont déjà disponibles à Bukavu, pour ce qui est de l’emploi à la phase actuelle du projet, au moins une dizaine des jeunes du milieu ont déjà du travail, mais l’idéal est d’embaucher au moins 200 personnes, indique notre source.

« Samedi 16 janvier je me suis entretenue avec les gens de Mumosho et Mudusa qui veulent à ce que je construise de dépôt de farine, des poulaillers en lieu et place du cimetière, mais ils ont du mal à me convaincre », conclut Ngubiri.

Cet élu de Bukavu affirme avoir acheté une concession de sept hectares dans le groupement de Mumosho en territoire de Kabare afin d’y ériger un cimetière commercial.

Ricky Ombeni

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net