+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
vendredi, février 26, 2021
EntreprenariatSanté

SUD-KIVU : L’impact de la pandémie sur la vie socioéconomique de femmes, une solution est possible (recherche Prof Masoka Wantu Bibishe)

144views

Au cours d’un atelier organisé par le professeur Emérite Nsaman-O-Lutu Oscar recteur de L’UNIC/ ISGEA sous le thème ‘’la contribution des Universitaires du Sud-Kivu à la Lutte contre la pandémie à Covid19 et aux catastrophes Naturelles’’, jeudi le 28 janvier 2021 à l’hôtel Horizon dans la commune d’Ibanda, le professeur Dr Masoka Wantu Bibishe, révèle les contributions de femmes exerçant le petit commerce dans la province en période  de covid19.

Le Directeur Général de l’institut supérieur de commerce ISC a présenté les résultats d’une recherche menée sur les femmes qui font de petites activités génératrices des recettes pendant cette période de la pandémie à Coronavirus. Néanmoins elle est passée en revue tous les abus qu’ont subit la femme et la jeune fille pendant cette période de la pandémie.

Plusieurs cas d’exploitations et violence y compris sexuelles contre les femmes et les enfants, les abus et violations des droits humains par les forces des sécurités dans des contextes d’état d’urgence, tous réunis ces éléments font la condensée de la situation inhumaine qu’a traversé la femme, la jeune fille et des enfants du Sud-Kivu.

Confiné dans la province pendant un moment où presque toutes les activités commerciales et génératrices de revenus étaient paralysées, les femmes qui constituent des piliers moins négligeables de leur foyer se sont retrouvées  soit coupées totalement des territoires et celles des territoires coupées de la ville de Bukavu.

‘’Les femmes avaient souffert de ce confinement et ne savaient plus comment aller s’approvisionner suite à l’interdiction d’aller dans les territoires et vise versa. Suite à cette interdiction d’effectuer des mouvements à l’intérieur de la province, les femmes ne savaient plus quoi vendre ce qui a rendu la vie de plusieurs familles trop difficile,’’ précise Masoka Wantu Bibishe, auteur de la dite recherche.

Pour Masoka, le non implication et une faible représentativité de la femme dans l’équipe de riposte se serait observé lors de la première vague de la pandémie à covid19. D’où elle a suggéré quelques pistes de solutions pour faciliter la femme à jouer correctement son rôle.

‘’ Que l’on puisse faire intervenir les femmes dans toutes les stratégies montées pour lutter contre la pandémie à covid19. Etant donné que nombreuses femmes exercent des activités génératrices de revenus que l’on leur facilite l’accès aux crédits moyennant un taux d’intérêt rationnel afin qu’elles ne puissent pas souffrir  trop de remboursement du crédit. J’ai suggéré qu’on puisse faire participer les femmes et filles à tout le niveau de la gestion de la pandémie,’’ recommande notre source.

Rappelons que, Masoka recommande de cibler les femmes et les filles dans tous les efforts visant à lutter contre les retombées socio-économiques de la covid19.

 Patrick Babwine

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net