+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
vendredi, février 26, 2021
Santé

SUD-KIVU : La lèpre une vielle maladie dangereuse, mais qui fait des échos  

104views

A l’occasion de la journée mondiale de la lèpre célébré le dernier dimanche du mois de janvier de chaque année,  le Ministre Provinciale de la santé au Sud-Kivu, Cosmos Bishisha informe la population que la lèpre existe en province et sensibilise sur la prise en charge précoce de cette maladie. La RDC a retenue comme thème « la lèpre existe encore dans ma communauté, je m’engage pour zéro cas de lèpre, zéro cas d’infirmité et zéro cas de discrimination en RDC ».

« Nous saisissons ainsi cette 68eme journée de la lèpre pour sensibiliser la communauté  et le personnel de santé sur la prise en charge précoce de cette maladie, » a-t-il déclaré.

Dans un point de presse ténu ce lundi 1er février 2021 au ministère de la santé à Labotte, Cosmos Bishisha, a reconnu le progrès accompli par le pays dans la lutte contre la lèpre. Celui-ci a indiqué que la RDC reste affectée par cette pandémie d’où le grand trajet reste à parcourir.

« En 2007, notre pays la RDC a atteint le seuil d’élimination de la lèpre comme problème de santé publique, cependant, à en croire le rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé, OMS 2019, la RDC reste l’un des 6 pays endémique au monde, » a-t-il indiqué.

Notre source fait savoir que la province du Sud-Kivu compte 93 cas de lèpre dépistés et traités repartis dans une dizaine de zones de santé, selon la statistique de 2020. Les plus touchés sont les femmes. Il appelle la population à se joindre au gouvernement et au personnel soignant pour mettre fin à cette maladie.

«  L’endémie lépreuse est présente au Sud-Kivu et dans les zones de santés à des degrés différents, les statistiques disponibles dans  notre province font état de 93 cas de lèpre dépistés et traités en 2020, parmi lesquels nous dénombrons 32 cas de mutation ou d’infirmité, les femmes sont les plus affectées. Actuellement les zones de santés les plus endémiques de la lèpre sont en ordre décroissant ; la zone de santé de Lemera, Uvira, Idjwi, Fizi, Mwenga, Kimbi Lulenge, Shabunda, Bunyakiri, Kitutu, Kamituga, kalole et Ruzizi, » a-t-il expliqué.

Cosmos Bishisha ajoute que le gouvernement provincial et ses partenaires fournissent des efforts pour mener à bout cette pandémie.

Pour rappel, la lèpre est une maladie qui attaque la peau et les nerfs périphériques, elle se manifeste par une ou plusieurs tâches insensibles, claires et sans démangeaison. Traité précocement, elle est guérissable mais contagieuse.

Bernardin Matabaro

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net