+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
vendredi, février 26, 2021
DDH et Journaliste

BUKAVU : La nomination de deux cadres de base à Ciriri  fait couler de l’encre et de la salive

109views

 Quatre jeunes arrêtés lors d’une manifestation du Lundi 15 Février 2021 dont trois d’entre eux ont été acheminés jusque au commissariat urbain de la police et qui n’ont pas été relâché. La nomination de certains cadres de base dans cet endroit serait à l’origine de la manifestation. Les gens qui ont manifesté sont des personnes qui ont des penchants vers tel ou tel autre cadre de base.

Pour la société civile de cette entité, nombreux dossiers sont politisés, chacun veut récupérer la politique pour se faire valoir dans le mal ;

«Tout est devenu politique à Ciriri, hier en pleine manifestation quatre personnes ont été arrêtées parmi lesquelles deux militants de l’OBAPJ, un citoyen et une autre personne non autrement identifiée. Certains manifestant arrêtés ont été  acheminés au sous CIAT de Ciriri et les autres embarqués vers la police urbaine. Malheureusement parmi les personnes arrêtées, seule la personne qui se trouvait au sous CIAT de Ciriri qui a reçu la relaxation, mais les autres n’ont pas eu gain de cause, » renseigne le président de la société civile de Ciriri. 

D’ajouter, la société civile de Ciriri condamne haut et fort la manœuvre qu’usent certains agents de l’ordre ;

La société civile de la commune de Bagira plus précisement à Ciriri dénonce l’implication de l’armé dans la gestion d’une affaire purement civile.

« Nous condamnons fortement cette pratique qui devient fréquente à Ciriri. Les militaires qui ont arrêté les manifestants ce sont des militaires qui vivent dans des quartiers ici à Ciriri ces militaires se sont associés à un groupe des inciviques du milieu. »

Hortense Zabona

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net