+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
dimanche, mars 7, 2021
photo crédit
photo crédit
Politique

RDC : la nomination de Sama Lukonde  suscite des avis divergents

105views

Après la démission de Sylvestre Illunga au poste du premier ministre, à la suite d’une motion de censure de son gouvernement, initiée par les députés dqui ont adhéré à l’Union Sacrée pour la nation le chef de l’Etat Congolais, Félix-Antoine Tshiseke, vient de nommer à ce poste Jean-Michel Sama Lukonde.

Dans la ville de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, les avis sont divergents  par rapport à cette nomination.

Certains habitants rencontrés disent ne  pas être satisfaits de cette nomination, car la plus part  croyaient que l’informateur était la personne la plus privilégiée pour occuper le poste du premier ministre. D’autres renseignent que, Sama Lukonde serait le Moise de peuple congolais qui attendent toujours voir du changement à tous les niveaux.

« Selon les anciennes habitudes à moins qu’on les ait changé, c’est l’informateur qui devenait  premier ministre et à qui revenait le droit de former la nouvelle équipe gouvernementale, » a indiqué un habitant rencontré à l’entrée au centre ville de Bukavu.

Circulant notre micro baladeur, d’autres habitants dans la ville pensent qu’il y a plus à espérer de la gestion du nouveau premier ministre vu son parcours. Celui-ci pense que les résultats dépendront de moyens de la politique que le chef de l’Etat mettra à sa disposition.

« Compte tenu de son parcours, nous comprenons que c’est un universitaire et il est encore trop jeune. Moi je pense que c’est l’Etat Congolais, qui devrait donner au nouveau  Gouvernement  les moyens pour assoir  sa politique. S’il a des bonnes finances, il prendra des bonnes décisions qui seront favorables à toute la population, pourvu qu’il les gère convenablement, » a déclaré Samuel Matuta  habitant de Bukavu à Kadutu qui s’exprime.

Pour une femme vendeuse de cartes prépayées, l’apparence est trompeuse et c’est mieux d’évaluer le bilan de Sama Lukonde dans quelque mois. Cette femme espère que le travail de ce dernier sera au profit du peuple Congolais.

« Je ne peux pas juger le nouveau premier ministre sur base de son apparence, mais nous attendons le bilan. Espérons qu’avec son niveau de gestion, comme il a géré la grande générale de carrière minière, Générale des carrières et des mines, GECAMINES il pourra le faire à l’intérêt générale de tous les Congolais, » Espère cette femme vendeuse de cartes prépayées.

De la part de la jeunesse, la nomination est une bonne chose, mais la population attend du président de la république, l’intégration des jeunes dans la gestion de la chose publique.

« Nous attendons plus que la nomination du premier ministre, nous attendons une bonne santé, les guerres à répétition, certains fonctionnaires de l’Etat doivent aller en retraite et laisser la place à la jeunesse qui n’a pas de l’expérience, mais elle a de connaissance et peut donner des bons résultats qui peut vraiment changer le visage de ce pays, » estime ce jeune étudiant rencontré à la TMB.

La population espère que le premier ministre nouvellement nommé pourra améliorer les mauvaises conditions de vie.

« Moi je pense que le premier ministre que nous accueillons, viendra à ce que les choses se mettent sur une ligne orthogonale et jamais aller à droite ni à gauche, mais aller tout droit au but, purifier ce qu’il faut purifier, laver ce qu’il faut laver sans peur de quoi que ce soit, nous espérons qu’il fera bien, » espère-t-il.

Il sied de noter que, Jean-Michel Sama Lukonde né le 4 Août 1977 à Paris en France, âgé de 43 ans et ingénieur de formation, fut directeur général de la Générale des carrières et des mines, GECAMINES, avant sa nomination.

Par Bernardin Murhabazi

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net