+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
jeudi, février 25, 2021
Politique

Sud-Kivu : Des députés coalisent avec le gouverneur et sacrifient leurs électeurs

85views

Après l’adhésion du gouverneur du Sud-Kivu Théo Kasi et 35 députés provinciaux à l’union sacrée, des réactions fusent de partout. Qui va désormais contrôler qui ? Le mouvement citoyen réveil sacrifient leurs électeurs des indignes considère ces personnalités comme des moutons de panurge. Il regrette de voir que face à l’insécurité grandissante, le manque des routes, des députés préfèrent suivre un maître insouciant de leurs électeurs.

Le gouverneur de la province et tous les députés pourtant représentant du peuple se déversent dans l’union sacrée.  Un nouveau Kingakati s’observe, l’impérium du nouveau patron s’impose.

Le peuple d’abord, un  véritable slogan

Plus jamais comme au paravent, le peuple serait servi en premier lieu, l’avait promis le président de la République Félix Tshisekedi lors de son investiture, mais le regret de plusieurs est de constater que tout revient à la case départ. Gouvernements, députés, notabilité, certains cadres de la société civile et les chefs coutumiers à vision mercantiliste, tous se déversent sans raisonnement ni analyse dans l’Union Sacrée, un gigantesque monstre qui engloutit tout à son passage. La question qui alimente la toile, est de savoir qui contrôlera qui ?   Président de l’Union Sacrée, rien alors n’a changé c’est une autre forme de Front Commun pour le Congo au service des intérêts mesquins », regrette un internaute.

Des députés provinciaux, abdique leur mission

Le mouvement citoyen réveil des Indignés pensent que les élus ses sont fait avoir et ont par contre abdiqué leur mission. Pour lui, l’exécutif actuel est l’image des députés qu’on l’ont élu.

 ‘’Nous considérons l’adhésion massive des députés provinciaux à l’Union sacrée comme un jeu de moutons de panurge. Pendant que la ville se transforme en un mouroir, des élus sont plus préoccupés par leur survie politique. Nous avons un gouverneur faible face à des députés faibles,’’ peut on lire sur le compte twitter du mouvement réveil des indignés.

Pouvons nous encore espérer des ces élus quelque chose de bon ? Ou peut être nous sommes en face des élus qui seraient en train de chercher leur positionnement ? Il y a plus à craindre qu’à espérer, s’inquiète un acteur de la société civile. Signalons qu’au cours dans la législature passée les députés provinciaux ont dû consommer plus de 12 ans à la place de 5 ans de mandat, la seule raison, une conspiration des hommes politiques qui se coalisaient juste pour s’éterniser au pouvoir au détriment du peuple.

 « L’histoire se répète peuple congolais ouvrons l’œil et le bon », conclu un acteur de la société civile de la ville de Bukavu.

Patrick Babwine

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net