+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
les nouveaux dirigeants de la commune de Kadutu
les nouveaux dirigeants de la commune de Kadutu
Actualité

Bukavu : investis, les nouveaux dirigeants de la commune de Kadutu s’engagent pour le changement

508views

Nommés par le Gouverneur de la province du Sud-Kivu dans un arrêté du 20 août 2021, les nouveaux dirigeants de la commune de Kadutu, ville de Bukavu, le professeur Munyabeni Nyembo Joseph, Bourgmestre ai et Monsieur Namegabe Mweze Diouf, Bourgmestre adjoint ai, ont été officiellement installés ce mardi 31 août 2021, par le maire de Bukavu, Darius Sumuni. La cérémonie d’investiture a eu lieu à la maison communale de cette entité décentralisée située non loin du stade de la concorde de Kadutu.

Trentaine révolu, Namegabe Mweze Diouf, le jeune Bourgmestre adjoint ad intérim, dit être déterminé à redorer l’image de la commune de Kadutu. Tout en remerciant l’autorité  pour la confiance placée en lui, il promet de tout mettre œuvre et travailler main dans la main avec la population, particulièrement les jeunes, afin de redynamiser ladite commune.

« A ceux qui disent que je suis trop jeune, ce sont eux qui sont trop vieux », dit-on. Namegabe Mweze estime qu’il n’a pas peur d’assumer son jeune âge et d’assumer son engagement. Il précise qu’il est fils du milieu et maîtrise parfaitement les vrais problèmes que connaît la commune de Kadutu. Il implore le soutien de toute la population, de la société civile et du Bourgmestre titulaire afin d’atteindre des résultats escomptés.

« Je remercie le seigneur qui est le maître de temps et de circonstance, je remercie les autorités qui ont porté leur choix à ma modeste personne. Je suis un Garçon Karta, je maîtrise bien les problèmes de Kadutu.  Je vais travailler en collaboration avec le Bourgmestre Munyabeni,  avec la population, la société civile et j’espère qu’ensemble nous allons relever les défis et notre commune va avoir une nouvelle image », a déclaré Namegabe Mweze Diouf, Bourgmestre adjoint ai de la commune de Kadutu.

Consécutivement aux différentes réactions déplorant le choix porté contre l’un de ces nouveaux dirigeants, lui reprochant le manque d’expérience dans l’administration publique, Namegabe Mweze Diouf a indiqué que ;  « notre inexpérience est notre atout. Nous allons apprendre au fur et à mesure ».

Par Bernardin Matabaro

Leave a Response