+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mardi, août 3, 2021
EnvironnementTechnologie

BUKAVU : La réparation du  robot Roulage au Feu-Rouge, un sujet stérile

Cinq mois après la percussion du robot roulage, destiné à réguler la circulation  à la place feu-rouge, en commune d’Ibanda, ville de Bukavu au Sud-Kivu, cet outil intelligent n’est toujours pas réparé. Abandonné par les autorités urbaines, plus d’un citoyen dénonce la mauvaise volonté des autorités et la négligence dans la gestion des biens publics. Certains chauffeurs estiment que cet appareil n’a plus de place et occasionnerait des accidents.

Ce robot roulage  « made in Congo », alimenté par des panneaux solaires et inventé par Thérèse Kirongozi, a été inauguré le 28 juin 2018 à l’époque de l’ancien Gouverneur du Sud-Kivu, Claude Nyamugabo. A l’instar d’autres villes Congolaises, la ville de Bukavu disposait déjà cet outil qui donnait un sens à la place dite feu-rouge, mais ce dernier avait été percuté par une voiture de marque Toyota, lors d’un accident de circulation.

Une province sans Gouvernement conscient?

Cinq mois déjà depuis que ce robot, l’un des éléments qui faisaient la fierté de la ville de Bukavu, a été endommagé, mais aucune solution n’a été entreprise jusque-là. Installé à la place publique où passent presque tous les jours la majorité des autorités provinciales, d’aucuns penseraient à une manque de volonté de la part des autorités.

Les personnes rencontrées dans le Boulevard Patrice Emery Lumumba, dénoncent le manque de volonté pour remettre en marche cet outil.

Ils vont nous dire qu’ils ne sont pas au courant ? Ils passent par ici tous les jours matin et soir, même le gouverneur et son cortège“,

s’indigne cet habitant de Bukavu rencontré à la place Feu-rouge avant d’ajouter qu’il y a un manque de volonté des autorités parce que s’il y avait la volonté on aurait dû faire cela depuis très longtemps. A un moment, on a cru que comme ce robot a coûté beaucoup d’argent, la province réunit des moyens pour sa réparation, mais jusqu’à présent rien ne se fait observer.”

Un risque d’accident après la percussion du robot roulage

Assimilée au défaut d’entretien routier, certains conducteurs font savoir que, la moitié de ce robot qui reste couverte par une bâche au Feu-rouge, peut causer un accident de circulation. Ces usagers de cette route indiquent que,  une autre conséquence qui découle de l’absence de cet engin, c’est une circulation désormais aléatoire, chacun fait ce qu’il veut, pourtant selon eux, ils avaient déjà une certaine discipline qui facilitait la tâche aussi aux piétons.

« Ce robot roulage n’est là que pour occasionner des  accidents, non seulement il nous évitait moins de problèmes entre nous chauffeurs, mais aussi avec les piétons, il servait même de leçon à ceux qui viennent du village, mais malheureusement personne ne s’en soucie plus, » regrette un conducteur de taxi bus.

Visiblement, lors de cet accident qui a endommagé ce robot roulage, les habitants se sont réveillés le matin pendant qu’une partie était déjà à terre, sa destination reste inconnue.

Pour rappel, ce robot roulage intelligent a coûté 30.000 dollars financé par les Etablissements IHUSI en partenariat avec le gouvernement provincial à l’époque chapoté par Claude Nyamugabo.

Bernardin Murhabazi Matabaro

Lire aussi: Bukavu : Circulation, le feu vert se confond au rouge

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net