+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Justice

BUKAVU : Le mouvement de grève des agents et fonctionnaires de l’ordre judiciaire, un dysfonctionnement dans le travail des avocats 

224views

Entamer depuis le 06 Septembre 2021, le mouvement de grève des agents et fonctionnaires de l’ordre judiciaire est loin d’être levé. Une situation qui met en mal le travail des défenseurs judiciaires, les avocats voire les juges et magistrats. Les juridictions et offices des parquets du ressort de la cour d’Appel du Sud-Kivu en R.D.Congo ont du mal à fonctionner. L’organisation de défense des droits humains Partenariat pour la Protection Intégrée présente des inquiétudes face à cette situation qui ne présente aucune avancée significative. Cela dans un communiqué de presse rendu public ce 13 Octobre 2021 et dont copie est parvenu à la rédaction de deboutrdc.

Pour Maitre Pascal Mupenda, directeur des programmes de l’organisation Partenariat pour la Protection Intégrée, la majorité des juridictions et offices des parquets ne fonctionnent pas de suite de ce mouvement pourtant d’ici 15 Octobre les vacances judicaire prendront fin.

« Suite au manque des greffiers et autres agents de l’administration, la majorités des juridictions et offices des parquets ne fonctionnent pas. Malgré la présence des juges et magistrats, les rares qui ouvrent les portes d’audience, plus de 95% des dossiers programmés sont renvoyés aux préjudices énormes de justiciables, surtout ceux en détention et ceux venant des milieux éloignés des palais de justice respectifs, » renseigne Me Pascal Mupenda

Cependant, PPI est contrarié de voir que le nombre des détenus ne fait qu’augmenter et cela en violation de droit d’être entendu de ces derniers.

« Le fait d’abandonner les justiciables, et surtout les personnes en détention préventive à leur triste sort est une violation de leur droits d’être entendus dans le délai et être fixées sur leur sort par rapport aux faits pour lesquels ils sont poursuivis, » ajoute-t-il

L’organisation Partenariat pour la Protection Intégrée encourage l’autorité compétente à approcher les grévistes et condamne les menaces et intimidations de certains responsables des juridictions et offices des parquets à leur endroit. PPI rappelle que la grève est un droit reconnu et garanti par la constitution à son article 39

Par Carine Bintu                                                                     

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp