+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, mai 19, 2021
Education

BUKAVU : « Un éducateur démotivé est comparable au volcan actif en éruption » (enseignants)

16029views

Ce vendredi 30 avril 2021, est une journée dédiée aux enseignants sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo. En province du Sud-Kivu, les enseignants commémorent cette journée dans la méditation suite aux nombreuses difficultés liées à la gratuité de l’enseignement prônée par le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi. Plus d’un habitant s’interrogent sur le devenu de l’enseignement après l’annonce du début de la gratuité.

Selon un constat fait, la motivation des enseignants posent toujours problème. La gratuité de l’enseignement serait devenue un mythe. Les parents continuent à payer la prime qui leur est exigée par des écoles. Cela aurait réduit la qualité des enseignements dans des écoles primaires et secondaires, où la majorité de parents n’ont pas adhéré à l’idée d’appuyer les enseignants au travers le payement de la prime.

 « Les enseignements méritent la motivation, cette gratuité qui reste un slogan, a déjà impacté l’éducation de nos enfants, nous parents, sentons l’obligation de motiver les enseignants en payant le frais scolaire de nos enfants. Dis-moi comment ils vont fêter pendant qu’ils n’ont pas de salaire, le gouvernement doit revoir la question liée à la paye de enseignants », regrette un parent rencontré à l’entrée de l’archevêché de Bukavu.

Pour un enseignant en nutrition à l’institut de Bagira, un enseignant présente un danger aussi longtemps qu’il n’est pas payé. Il appelle ses collègues enseignants à ne pas baisser la garde, mais aussi à se serrer les coudes afin de former des générations qui pourront contribuer au changent du pays.

« Un éducateur démotivé est plus qu’un volcan actif en éruption, il sied à préciser que l’enseignement est un métier noble  voilà pourquoi les autorités compétente doivent tout faire pour mettre à l’aise les enseignants surtout chez, sans ignoré que   les enseignants sont des moteurs dans chaque pays qui se dit en développement  et qui veut émerger. Mes félicitations à tous les enseignants du monde surtout à tout le combattants, les braves enseignants et leur enseignement de qualités en République démocratique du Congo », déclare Ali Muhambe.

Les enseignants demandent au chef de l’état de s’impliquer personnellement pour l’effectivité de la gratuité, mais aussi l’application des conventions.

 

Marianne Kulimushi

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net