+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Politique

Le coup d’Etat en Guinée : le Mouvement Citoyen Tournons La Page sort de son silence

434views

« La libération de tous les prisonniers d’opinion détenus pour leur combat contre un 3e mandat d’Alpha Condé ; la mise à l’écart et le jugement par la justice guinéenne des responsables de la répression ayant précédé le référendum de mars 2020 », exige le mouvement citoyen Tournons la Page.  Cette structure citoyenne dit prendre acte du coup d’Etat commis le dimanche 5 septembre 2021, par le Groupement des forces spéciales.

Dans une déclaration rendue publique par le mouvement citoyen Tournons La Page Guinée, et soutenue par les coalitions de structures citoyennes de 8 pays Africains notamment le Cameroun, Congo-Brazza, la Côte-d’Ivoire, le Gabon, le Niger, la RDC, le Tchad et le Togo, les signataires lancent un appel solennel à tous les Guinéens pour qu’ils s’accordent, au sein d’un processus inclusif, en vue d’organiser un processus de transition démocratique en vue d’un retour à l’ordre républicain.

Tournons La Page Guinée parle d’un chien qui mord son maître. Selon cette structure citoyenne, après dix ans de pouvoir et deux années  marquées par la répression féroce contre les opposants au troisième mandat, le président Alpha Condé n’a pu contenir la fronde d’une unité qu’il a pourtant lui-même créée, lourdement armée et largement financée.

« Le coup d’Etat militaire perpétré par cette unité d’élite est la conséquence logique du coup d’Etat constitutionnel commis par le Président Alpha Condé et ses proches pour se maintenir à tout prix au pouvoir pour un 3e mandat. Source d’instabilité et de tensions sociopolitiques, l’obsession d’Alpha Condé l’aura conduit à sa perte, » peut-on lire dans cette déclaration.

Notre source estime que face à l’acte commis par le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, qui a renversé Alpha Condé et qui fait suite à ceux du Mali et du Tchad, vient souligner l’incapacité et l’impuissance des institutions régionales et internationales au coup de force militaire perpétré en Guinée.

Tournons La Page Guinée déconseille la prise, contre la Guinée, de sanctions économiques qui pourraient affecter les difficiles conditions de vie de la population guinéenne déjà plongée dans une extrême pauvreté.

Il exige également des militaires la protection des acteurs civils et politiques réclamant la démocratie et agissant pour la défense des droits humains.

 Par Bernardin Matabaro

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp