+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, décembre 1, 2021
Economie

Nord-Kivu : la salle d’accueil de l’aéroport de Goma ne convient plus (témoignage)

La capacité d’accueil de l’aéroport de Goma dans la province du Nord-Kivu à l’Est de la RDC est devenue insuffisante. Dans la salle d’accueil, certains passagers n’ont pas de place et restent débout attendant leur vol. Une situation qui fatigue. Certains passagers demandent que les responsables de cet aéroport investissent dans cet aéroport international.

« Je suis arrivé ici depuis 8h30. Je suis débout depuis cette heure. Nous sommes entassés comme des sardines. Je demande aux autorités aéroportuaires de penser comment élargir cette salle d’accueil », témoigne un passager en direction de Kinshasa rencontré à l’aéroport de Goma.

Si la salle d’attente de l’aéroport de Goma est devenue trop petite, son état est aussi piteux.

A certains endroits, les carreaux de plafonds n’existent plus. Des fils noirs en désordre dégoutent l’observateur curieux.

Au lieu d’aisance, dans les toilettes hommes, des robinets des lavabos ne versent plus de l’eau, d’autres sont cassés.

Dans ces toilettes, la couleur de cubes qui était jadis blanches est devenu kaki et pas de papiers hygiéniques.

Pour rappel, au milieu des années 70 les travaux de rénovation de l’ancien aéroport avaient été confiés à une association momentanée de trois sociétés françaises, DUMEZ AFRIQUE, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE D’ENTREPRISES et SPIE BATIGNOLES allongeant la piste de 2200m à 3000m avec un grand tarmac et des bâtiments dignes d’un aéroport international. La piste était dotée d’un balisage lumineux et d’autres aides tel que le PAPI (instrument de guidage visuel) au bout sud de la piste.

A la fin des travaux, en 1978, l’aéroport commençait à accueillir régulièrement des aéronefs de gros tonnage notamment les DC10 , DC8 et le Boeing 707.Signalons qu’a cause de la proximité du volcan Nyiragongo au Nord de la piste, direction 17, à environ 14km , les décollages et atterrissages des gros avions ne s’effectuent qu’ en direction Sud , ou piste 35 ,ouvert et bien dégagée avec survol de la ville et du lac Kivu tout proche.

Durant les travaux, il y avait eu  en date du lundi 10 janvier 1977 , une importante éruption du volcan Nyiragongo dont la coulée des laves avait stoppé au nord du village Munigi à trois kilomètres du bout de la piste nord de l’aéroport. Les travaux avaient repris quelques jours après le retour de la population ayant trouvé refuge hors de la ville principalement au Rwanda voisin.

En 2002, le tiers nord de la piste a été recouvert de lave par l’éruption du volcan, raccourcissant la piste de 3000 à environ 2000m.

En 2008, le décollage avorté d’un appareil de type Douglas DC-9 désigné Vol 122 Hewa Bora Airways et son crash sur un marché populaire situé en bout de piste, avaient provoqué la mort de 40 personnes, dont seulement 3 passagers.

En novembre 2019, un Dornier Do 228 s’écrase juste après son décollage de l’aéroport de Goma tuant plusieurs personnes à bord de l’appareil ainsi qu’au sol.

Depuis le mois de juillet 2020 la piste a retrouvé sa longueur initiale de 3000m avec agrandissement du tarmac et une bretelle à double sens en bout de piste 17.

 

Leave a Response

Open chat
Bonjour!
Deboutrdc.net est à votre écoute!
Vous voulez nous contacter? Cliquez juste ce bouton à coté!
× Contactez l'équipe de deboutrdc.net