+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et Journaliste

RDC : Les défenseurs de droits de l’Homme en danger perpétuel

242views

Les organisations œuvrant dans la défense et la protection des droits de l’homme insatisfaites de la situation dans laquelle vivent ces derniers en RD Congo. Elles l’ont fait savoir dans une déclaration du 09 décembre 2021 portant sur la situation des défenseurs des droits de l’Homme dans plusieurs coins du territoire national.

Les défenseurs des droits humains vivent en perpétuel danger en République Démocratique du Congo. Depuis plusieurs années, des tueries et des menaces face à ces derniers ne cessent d’être signalés dans plusieurs coins du territoire national. Au Sud-Kivu par exemple certains acteurs de la société civile sont obligés de vivre en clandestinité pour échapper aux éventuelles menaces.

Dans une déclaration rendue public le 09 décembre 2021, les Réseaux de Protection des Défenseurs des Droits de l’Homme, ONG et mouvements citoyens tracent le contexte dans lequel vivent les DDH et acteurs sociaux. Ce consortium composé de 150 organisations fait état de plusieurs cas de violations des droits de l’Homme qui ne cessent d’être enregistrés malgré la présence au niveau national qu’international des textes qui les protègent.

« Les Défenseurs des droits de l’homme connaissent en République   en Démocratique du Congo des situations difficiles soit un mouvement vers le progrès ou assainissement de l’espace public soit encore un statu quo. Les Réseaux de protection à travers les différentes provinces de la RDC ont documenté et répertorié au courant de cette année environ 100 cas de menaces et harcèlement judiciaire. Au moment où nous célébrons cette journée internationale, bon nombre de DDH sont en détention en RDC ou en délocalisation soit en milieu de protection », peut-on lire dans cette déclaration.

En outre, ces organisations font savoir que l’environnement de travail des acteurs sociaux demeure préoccupant malgré qu’ils soient au service de la communauté.

« Les Réseaux de protection des DDH et ONG, sont très préoccupés et affectés par la situation dégradante des acteurs de la société civile qui militent pour la défense des droits humains, l’état de droit, les droits des populations face aux Entrepreneurs, la quête de la démocratie et la paix, socles du bien-être du peuple et du développement durable ».

Eu égard à cette situation alarmante, des recommandations sont formulées par ces organisations à l’endroit des décideurs politiques pour un bon déroulement de leurs activités mais aussi pour une garantie de protection des DDH en République Démocratique du Congo.

Ces derniers demandent à la présidence d’ordonner au Gouvernement et à la CNDH de veiller sur la protection des défenseur (e)s des droits humains sur toute l’étendue du territoire national en vue de mettre fin à toutes formes des menaces pour qu’ils travaillent à toute quiétude mais aussi d’accélérer le processus d’adoption de la  proposition de loi portant protection des Défenseurs des droits humains en RDC dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations issues de l’examen périodique universel de Mai 2019 tenu à Genève.

A la justice, de retirer des mandats et avis de recherche lancés contre les DDH, et abandonner des poursuites et menaces contre les DDH mais aussi diligenter des enquêtes ciblant les auteurs des menaces contre les défenseurs des droits humains pour des sanctions exemplaires.

Leave a Response