+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, octobre 27, 2021
Insécurité

RDC : Un des rebelles pionniers de la « République Indépendante du Kivu » nommé à la tête de P-DDRCS par Tshisekedi (rapport)

A quelques jours de sa nomination au poste de responsable du programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (P-DDRCS), le nom de Tommy Tambwe ne passe pas dans l’opinion.

Il lui est reproché d’avoir été membre actif dans le mouvement rebelle l’Alliance pour la Libération de l’Est du Congo, un mouvement qui a pour objectif la balkanisation de la RDC càd la création de la République Indépendante du Kivu au côté des certains Banyamulenges de la diaspora peut-ont lire dans un rapport des experts des Nations Unies de 2012.

L’article 3 alinéa 4 de la charte de ce mouvement rebelle stipule,

« Bâtir une société de l’Est du Congo nouvelle basée sur une véritable démocratie dans une république Unie du Kivu libre et solidaire ».

Dans un rapport des Experts de l’ONU, on confirme que Tommy a présidé le mouvement ALC.

« Vers la fin septembre 2012, Tommy Tambwe, appartenant au Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD)23 et ancien Vice-Gouverneur du Sud-Kivu24, qui réside actuellement au Rwanda, a remplacé Muhoza à la présidence de l’ALEC, ce dernier en devenant le Vice-Président », peut-on lire dans ce rapport à la vingt-cinquième page.

Concernant sa participation à la rébellion du M23, Tommy Tambwe a affirmé à nos confrères de RFI, qu’il n’a servi que comme consultant pendant les négociations politiques. Diplômé en criminologie, il met en avant sa maîtrise, dit-il, de la cartographie des groupes armés, ainsi que son expérience dans plusieurs initiatives de paix dans l’est de la RDC.

Pour rappel en juillet 2012, un groupe de Banyamulenge appartenant à la diaspora a créé un mouvement armé, l’Alliance pour la libération de l’est du Congo (ALEC), qui s’est allié au MCC et au M23. Selon ses statuts, l’ALEC a pour objectif d’instaurer une « république indépendante du Kivu » (annexe 35). L’Alliance était présidée depuis sa création et jusqu’à il y a peu par Akim Hakizimana Muhoza. Celui-ci, qui se trouve désormais au Rwanda, avait résidé au Canada entre 1996 et son retour dans la région des Grands Lacs.

;

Leave a Response

Open chat
Bonjour!
Deboutrdc.net est à votre écoute!
Vous voulez nous contacter? Cliquez juste ce bouton à coté!
× Contactez l'équipe de deboutrdc.net