+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
samedi, septembre 25, 2021
Education

Sud-Kivu :Antoinette Kipulu lance les épreuves hors session de la Formation professionnelle,Arts et métiers à Bukavu

Plus de 15600 candidats des  Centres de formation professionnelle, arts et métiers de toute la RDC, sont attendus à une toute première session d’examen national dans ce secteur en RD Congo. Les examens hors session ont débuté ce lundi 2 août 2021 et prendront fin le 07 Aout 2021. Ces épreuves porteront sur  68 filières suivant les matières définies en formation. La cérémonie du lancement a eu lieu dans l’enceinte de l’église CBCA, située à Bugabo non loin du lycée Wima,  en commune de Kadutu, par l’entremise de la ministre nationale de la formation professionnelle, Arts et Métiers, Madame Antoinette Kipulu.

Vous pouvez suivre tout le discours  en cliquant sur ce lien

Pour la patronne de la formation professionnelle, Arts et Métiers en RDC, cette première session d’examen national dans le domaine de la formation professionnelle au pays consiste à évaluer le savoir-faire des apprenants pour ensuite les munir d’un brevet national. Ceci leur permettra d’être engagés dans différentes organisations et entreprises du pays.

« C’est avec  fierté que j’annonce la participation de plus de 15600 candidats de toute les provinces suivant les matières définies en 68 filières de formation. L’examen consiste à évaluer le savoir-faire des apprenants. Les lauréats seront certifiés à des différents niveaux d’étude et d’apprentissage ; » a déclaré la Ministre de formation professionnelle, Arts et Métiers.

Les candidats à cette session se disent honorés de la considération que la ministre Antoinette Kipulu porte à leur éducation. Ces derniers plaident pour la création des usines et grandes entreprises pouvant les engagés.

« Je fais la formation en maroquinerie et cordonnerie au centre CAPA et je maîtrise bien mon métier. Je sollicite à Madame la Ministre de pouvoir nous donner la première chance d’être breveté à l’instance nationale de la formation suivie. Désormais, non seulement par la bouche, l’échantillon de ce que j’ai appris au centre CAPA, un brevet me sera livré après réussite à ces examens et que j’aurai à brandir à quiconque n’aura pas cru, » a déclaré Feza Baraka Cléontine, apprenante au Centre CAPA.

Par ailleurs, Antoinette Lipupu a énuméré certains défis qui selon lui, ont ternis l’image du Ministère de la formation Professionnelle, arts et Métiers il y a 5ans. Elle a précisé que ces défis ont caractérisé cette dernière, une éducation de seconde chance et dédiée au moins nanti.

« L’absence de programme de formation agrée, le foisonnement de filières même sans finalité réelle, la disparité du titre sanctionnant la fin de formation, l’absence d’équipements adaptés à la formation délivrée et des infrastructures ; »ajoute Madame Antoinette Kipulu.

Signalons que la Ministre Antoinette Kipulu a rassuré qu’à travers la création d’un Guichet unique de la formation professionnelle et Métier par le Président de la république, Félix Antoine Tshisekedi Thilombo, une main d’œuvre qualifiée nécessaire à la reconstruction du Pays sera disponible au travers une formation professionnelle améliorée, par de formateurs compétents pour redorer l’image de marque du secteur professionnel.

Par Carine Bintu

Leave a Response

Open chat
Bonjour!
Deboutrdc.net est à votre écoute!
Vous voulez nous contacter? Cliquez juste ce bouton à coté!
× Contactez l'équipe de deboutrdc.net