+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, décembre 1, 2021
Culturelle

Sud-Kivu : Fête de la musique, KJN appelle les artistes musiciens à l’unité dans la diversité

Karibu Jeunesse Nouvelle KJN
Karibu Jeunesse Nouvelle KJN

Les artistes musiciens de la province du Sud-Kivu sont appelés à l’Unité dans l’exercice de leur travail. Cet appel est de l’association sans but lucratif, Karibu Jeunesse Nouvelle (KJN), lors d’une célébration eucharistique en marge de la commémoration de la fête de la musique, ce lundi 21 juin 2021, à la cathédrale Notre Dame de la Paix de Bukavu. Pour KJN, être star signifie accepter les autres, les applaudir quand il le faut, les aider et les accompagner.

A en croire madame Jolly Kamuntu, présidente de l’association KJN, les artistes musiciens en province du Sud-Kivu sont délaissés par les autorités provinciales, les hommes d’affaires et connaissent d’énormes difficultés pour faire avancer leurs carrières. Kamuntu les invite à prier Dieu pour mener à bien leurs activités.

« Ils sont chrétiens, ils ont besoin de la protection et de la divine du Seigneur pour exercer leur travail. Face au délaissement des autorités, ils n’ont que Dieu pour les aider. Ils ne sont pas obligés de faire partie d’une même équipe ou un même orchestre, ils peuvent évoluer dans plusieurs orchestres, mais s’ils se respectent mutuellement, ils s’aiment et se respectent, ils vont se protéger là où il y a un danger dans un même objectif ; la promotion de leur travail », interpelle madame Jolly Kamuntu.

Notre source s’indigne de voir que les artistes musiciens sont dépourvus de toutes formes des soutiens qui leurs sont garantis par le gouvernement, pourtant ils contribuent au développement du pays. Jolly Kamuntu lance un appel à toute personne de bonne volonté de bien vouloir contribuer tant soit peu à l’avancement des artistes musiciens du Sud-Kivu

« Je ne sais pas ce que pensent les autorités de ce secteur, je suis désolé quand je vois pendant les campagnes ils viennent les utiliser puis après ils oublient et ne décrochent même pas le téléphone quand ces artistes les appellent. Il y a un budget provincial réservé à la culture, où va cet argent ? Est-ce seulement le football ou le basketball ? Ces artistes aussi travaillent et font passer des messages de sensibilisation et contribuent au développement du pays. J’interpelle encore tous les hommes de bonne volonté pour venir en aide à ces artistes », implore notre source.

Ont pris part à cette activité, plusieurs artistes musiciens du Sud-Kivu, des chroniqueurs et membres de l’association KJN.

Par Bernardin Matabaro

Leave a Response

Open chat
Bonjour!
Deboutrdc.net est à votre écoute!
Vous voulez nous contacter? Cliquez juste ce bouton à coté!
× Contactez l'équipe de deboutrdc.net