+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Politique

Sud-Kivu : Humiliation de Ngwabidje à l’aéroport de Ndjili, la cellule de communication rejette

580views

Le gouverneur du Sud-Kivu, Theo Kasi aurait été accueilli à l’aéroport de Ndili par une manifestation hostile à sa gestion par certains ressortissants du Sud-Kivu. On l’accuse notamment la mauvaise gestion de la province et le détournement des dons des sinistrés de Nyamugo à Bukavu et de Kasika à Mwenga. Ces jeunes regrettent de voir que Ngwabidje a été incapable de pacifier la province, mais aussi ses paniers de promesses non tenues.  La cellule de communication du gouverneur rejette en bloc ces accusations.

L’arrivé du Gouverneur Théo Kasi au cœur des débats médiatiques. L’autorité provinciale du Sud Kivu s’est vue accueilli par un groupe des manifestants ressortissants du Sud-Kivu vivants à Kinshasa. Des messages hostiles, dénonçant la mégestion, détournement et l’incompétence », peut-on lire sur le compte officiel de Bukavu online.

Sur leur calicot on peut lire :

 « Non à la médiocrité dans la gestion du Sud-Kivu. Que justice soit faite pour les sinistrés du Sud-Kivu. Bienvenu pour votre démission Mr Ngwabidge. Mégestion, détournement et incompétence, Theo Ngwabidje dégage ».

Selon Justin Bahati, un des manifestants joint par votre rédaction, le gouverneur a été obligé de faire recours aux éléments de la garde républicaine pour s’extirper de l’aéroport.

« Le gouverneur est arrivé à l’aéroport de Ndjili vers 17h30. Il a rencontré une manifestation des jeunes originaire du Sud-Kivu. Nous allons continuer à manifester même à son hôtel car il doit comprendre que le Sud-Kivu mérite mieux », fait savoir Justin Bahati.

Et d’ajouter : « Nous allons être des fantômes de Ngwabidje. Il va désormais nous rencontrer partout où il ira à Kinshasa. L’union sacrée n’est pas une blanchisserie de sales personnes.

La cellule de communication rejette

Désiré Kyakwima, coordonnateur de la cellule de communication du gouverneur regrette de l’attitude des initiateurs de ces manifestations. Pour lui, les problèmes du Sud-Kivu doivent se régler au Sud-Kivu.

« Je ne saurai pas confirmer car je n’accompagne pas le gouverneur dans ses voyages. Toutefois, j’ai eu de la honte en voyant ces images. Quel exemple on montre à d’autres provinces ? Comment on peut désacraliser la fonction du gouverneur ? Je crois que les personnes qui manipulent ces badauds par quelques billets de banque ont un esprit faible. S’il y a problème, ils devraient rencontrer le gouverneur pour un dialogue. Le gouverneur c’est un homme ouvert », précise Désiré Kyakwima, coordonnateur de la cellule de communication du gouverneur.

Des manifestations au-delà du Sud-Kivu

Depuis un temps, plusieurs manifestations sont organisées aussi bien dans la ville de Bukavu et qu’ailleurs.

Des jeunes du parlement débout ont écrit à Lukwebo, mentor de Ngwabidje pour manifester leur déception par rapport à la gouvernance de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés au sud-kivu

Cette structure des jeunes regrette de constater la détérioration de tous les secteurs de la vie au Sud-Kivu sous la gestion du gouverneur Théo Ngwabidje et rappelle que c’est par l’influence de Modeste Bahati Lukwebo que Théo Ngwabidje est actuellement à la tête de la province du Sud-Kivu.

Le gouvernement de province est accusé par les pétitionnaires de mégestion, détournement, manque d’une politique de bonne gouvernance, le colinisme, l’entretien la corruption et de la contre-bandé, l’incapacité à stabiliser la situation sécuritaire en province, la spoliation des parcelles de l’État, …

 

Leave a Response