+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, octobre 27, 2021
Education

Sud-Kivu : Journée Internationale de la jeune fille, les jeunes n’ont presque pas accès aux numériques (MwaK)

Le manque d’accès des femmes et jeunes filles à plusieurs opportunités restent un grand défi à relever. Bien que les numériques contribuent à l’épanouissement et au développement de la communauté, les femmes et jeunes filles y accèdent à un faible pourcentage. L’accès à Internet et aux numériques  par les jeunes filles est une façon pour ces dernières de prendre conscience du monde dans lequel elles vivent pour en faire une appropriation entant qu’outils de développement.

Pour Mwanamke Kesho, commémorer la journée internationale de la jeune fille sous le thème la génération numérique notre génération aujourd’hui c’est sur base du faible accès qu’ont les jeunes filles à l’Internet.

« Nous avons organisé cette conférence avec les jeunes filles et jeunes garçons à l’occasion de la journée internationale de la jeune fille pour  poursuivre avec la lutte que nous avons commencé pour l’égalité et la promotion des jeunes filles et avons pensé aujourd’hui décortiquer le thème la génération numérique notre génération aujourd’hui. Entant que Mwanamke kesho, nous avons remarqué que l’accès des jeunes filles au numérique ou à Internet est encore très minime. »  Fait savoir Grace Maroy coordinatrice de Mwanamke Kesho.

Cependant, Mwak estime que l’accès des jeunes filles à Internet demeure un problème majeur. Elle espère mettre à la portée de la jeune fille des moyens leur permettant d’acquérir des connaissances satisfaisantes et favoriser ainsi leur développement sur le plan personnel.

 « Nous savons que l’accès des jeunes filles au numérique et à Internet est encore limité. Mwanamke Kesho va mettre en place des connexions au sein de son bureau au bénéfice des jeunes filles qui viennent faire des recherches sur des femmes ou sur d’autres modèles à vouloir développer leurs connaissances surtout dans le domaine du numérique », eclaire Grace Maroy

Pour une des participantes à ces assises, l’initiative de Mwanamke kesho de prendre conscience des stéréotypes qu’a la société à l’égard de la jeune fille est à encourager. Rosine fait savoir que la communauté n’offre pas des chances à la fille de faire ressentir ses initiatives même quand il s’agit de la famille.

«J’ai retenu aujourd’hui que nous sommes une génération qui doit faire face à l’évolution du monde sur tous les plans, bien que les parents négligent de donner à la femme des outils numériques pour lui permettre d’accéder aux informations. Mais avec Mwanamke Kesho, nous comprenons que l’accès aux numériques est une priorité pour s’épanouir dans le monde d’aujourd’hui”,  fait savoir Rosine.

Par Hortense Zabona

Leave a Response

Open chat
Bonjour!
Deboutrdc.net est à votre écoute!
Vous voulez nous contacter? Cliquez juste ce bouton à coté!
× Contactez l'équipe de deboutrdc.net