+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
vendredi, avril 23, 2021
introduction du vaccin en RDC les avis sont partagés
introduction du vaccin en RDC les avis sont partagés
Santé

SUD-KIVU : La vaccination contre covid-19, entre panique et consentement

16097views

La province du Sud-Kivu en République Démocratique du Congo, qui selon OCHA, bulletin du 21 mars 2021, compte 852 soit la Cinquième province en nombre des cas déclarés positifs de covid-19, vient d’être ajoutée aux quatre autres provinces éligibles à la vaccination contre la pandémie à Covid-19. Cette vaccination de la population suscite des avis divergents dans le chef des habitants de la ville de Bukavu, l’épicentre du coronavirus au Sud-Kivu.

Interrogés par Deboutrdc.net, certains habitants estiment que la vaccination est bon pour la population, mais l’autorité compétente devrait s’assurer que le vaccin ne produira pas des conséquences néfastes sur la santé, d’autres prouvent une mauvaise perception du vaccin contre covid-19 et pensent que la population n’a aucun intérêt de se faire vacciner car, il n’y a  jamais eu des cas de coronavirus au Sud-Kivu.

Pour un motard, Patrick, rencontré en face du Bâtiment Bakanameso en commune d’Ibanda, le vaccin serait une solution à tous les problèmes causés par l’avènement de la pandémie à coronavirus  en RDC. Il estime que le gouvernement ne se soucie que du bienêtre de la population et la vaccination est une arme pour mettre fin à ce fléau.

« Nous avons été vaccinés depuis notre enfance, ce n’est pas aujourd’hui que nous allons avoir peur parce que c’est coronavirus. Pensez-vous que nous sommes contents de la situation dans laquelle nous a plongés cette pandémie ?  Moi  je suis pour le vaccin et je suis sûr que ça va nous aider, » a déclaré Patrick, en Swahili traduit en Français.

Ntalimbirwa Esther, une maman vendeuse de lait, se méfie du vaccin contre le coronavirus car elle estime ne pas avoir confiance. Celle-ci pense que la population est prise pour des cobayes de l’industrie pharmaceutique. Esther dit n’est pas convaincue de l’existence de la pandémie à covid-19.

« En tant que mère de famille, ce vaccin n’a pas de place ici chez nous au Sud-Kivu, parce que moi je n’ai jamais vu une personne souffrante de covid-19, mais on nous parle du vaccin. Ce vaccin n’a aucune importance chez nous car cette pandémie n’existe pas, ils veulent essayer leur vaccin, mais ce n’est pas chez nous que ça doit commencer,» a-t-elle déclaré.

De son côté, Jean Moro Tubibu, un acteur de la société civile, fait savoir que, quand il y a une santé à défendre, il faut prévenir. Moro Tubibu renseigne que les autorités cherchent à protéger la population de covid-19. Il

« La vaccination c’est une bonne chose, d’abords c’est un droit puisque la population Congolaise  a droit aussi à la solidarité internationale. Moi je serai le premier à me faire vacciner et j’appelle la population du Sud-Kivu à soutenir ce vaccin car c’est pour le bien commun de la population, » renseigne Moro Tubibu.

Pour rappel, cinq provinces en RDC sont concernées par la vaccination notamment, la ville province de Kinshasa, le Kongo Central, le Haut-Katanga, le Nord-Kivu et le Sud-Kivu.

Bernardin Murhabazi Matabaro

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net