+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
mercredi, mai 19, 2021
Actualité

Sud-Kivu : Le manque d’eau décrié à la prison centrale de Kabare résolu (REGIDESO)

centre d’épuration d'eau de Murhundu
centre d’épuration d'eau de Murhundu
16021views

La situation est redevenue calme après plus ou moins cinq jours de manque d’eau à la prison centrale de Kabare, située à plus ou moins 4 kilomètres au Nord ouest de la ville de Bukavu en province du Sud-Kivu. La direction provinciale de la REGIDESO dit maitriser la situation et le directeur provincial a effectué une descente sur terrain pour s’enquérir de la situation.

 Tout est parti d’une dénonciation de manque d’eau faite par le directeur de la prison centrale de Kabare, qui avait alerté en signalant que ce milieu carcéral précité aurait été privé d’eau 5 jours durant.

Contacté au téléphone de Déboutrdc.net, Biringanine Namuzirhu Ferdinand, Directeur de la prison centrale de Kabare, dit avoir alerté son hiérarchie afin de venir en aide les détenus.

’Ici à Kabare j’ai essayé d’appeler l’administrateur qui à son tour à fait un appel à la REGIDESO qui l’ont promis d’effectuer une descente à Kabare pour faire un constat,’’ renseigne Biringanine Namuzirhu Ferdinand, directeur de la prison  centrale de Kabare.

Valérie Ntumba Kayembe, directeur provincial de la régie de distribution d’eau, renseigne qu’il s’est rendue lui-même sur terrain pour s’enquérir de la situation et trouver une réponse rapide.

Le numéro un de la REGIDESO a regretté de voir que les agents affectés à Kabare n’ont pas alerté. Il fait savoir tout de même que la coupure d’eau peut être dû au manque d’énergie électrique.

‘’Nous devons faire comprendre à nos abonnés également que notre société n’est fonctionne pas aussi sans problème. La REGIDESO étant une entreprise qui gére une grande étendue de la population par la distribution d’eau, de la production jusqu’à la consommation, c’est une tâche qui s’effectue en collaboration avec la SNEL. Chaque manque d’eau ne dépend pas directement de la REGIDESO, d’autre peuvent surgir par coupure du courant de la SNEL,’’ précise Valérie Ntumba Kayembe directeur provincial de la REGIDESO.

De son côté, Mugisho, chef d’usine de Murundu à Kabare, fait savoir que, le manque d’eau à la prison centrale de Kabare ne devrait pas se poser aussi longtemps qu’il y a des dispositifs de stockage et d’approvisionnement qui sont prévis par la REGIDESO en cas de rupture du courant électrique.

 ‘’La REGIDESO se force d’approvisionner la prison en eau au moins 4h par jour et si le volume d’eau n’a pas été suffisant par coupure de la SNEL, c’est là qu’ils démarrent le générateur. Nous leur avons donné deux bâches de stockages  avec 10 futs de 200litres et 10 tank  de stockage en fin qu’ils puissent faire des réserves quand il n’y a pas  d’eau, ’’ explique Mugisho Chef d’usine de Murundu.

Mugisho demande au responsable de cette maison carcérale de bien gérer la réserve en eau.

Il regrette de voir  que souvent l’eau en réserve  est vendue à des populations riveraines, pourtant elle peut couvrir plus ou moins 4 jours, le temps que tout se normalise.

Signalons que depuis le matin du mardi 30 mars 2021, la prison centrale de Kabare est desservie en eau potable.

Marianne Kulimushi

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net