+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
lundi, juin 21, 2021
Environnement

Sud-Kivu : un énième naufrage fait des pertes énormes sur le lac Tanganyika à Uvira

16034views

6 personnes disparues, une dizaine rescapée et des marchandises détruites, c’est le bilan provisoire du naufrage d’une embarcation survenu la nuit du mardi à ce mercredi 2 juin 2021, à Katongo sur le lac Tanganyika, en province du Sud-Kivu, dans l’Est de la République démocratique du Congo. Selon l’administrateur du territoire d’Uvira, il s’agit d’une embarcation qui venait d’Uvira pour Baraka avec des passagers et des marchandises. Il indique que les recherches sont en cours.

Joint par nos confrères de radio Okapi, James Amani Mungazi, commissaire maritime du port de Kalundu à Uvira, raconte les circonstances au port avant le départ de la pirogue chavirée.

« Le naufrage a eu lieu la nuit du premier au deux juin, le boat était entrain de charger au port de Kasenga, après le chargement, nos agents ont constaté qu’il y avait déjà une surcharge, ils ont ordonné le déchargement de plus de cinq tonnes de marchandises, on a déchargé pour permettre aux passagers de naviguer en toute sécurité, et dans le boat on y avait embarqué 12 passagers parmi lesquels 2 militaires de FARDC en destination de Baraka », explique-t-il.

Au commissaire d’ajouter ; « le propriétaire de boat n’a pas été content parce qu’on a débarqué une partie de sa charge, il a chargé cette marchandise dans un camion de marque Fuso pour précéder le boat à un endroit qu’on appelle Katongo. Il a encore rechargé la même marchandise que nous on a refusé dans son boat ». 

James Amani précise que la désobéissance du propriétaire du boat suite au mauvais chargement. Il ne renseigne que ce dernier est en fuite.

« Il aurait même ajouté d’autres passagers, parce que le boat a connu le problème de surcharge et il a commencé à embarqué l’eau. On a sauvé 11 passagers parmi lesquels les deux militaires qui malheureusement ont perdu leurs armes » renseigne-t-il.

Des voix se lèvent pour dénoncer les conditions de voyage et interpeller les autorités provinciales et maritimes à être davantage exigeantes vis-à-vis des armateurs et autres usagers de la voie lacustre car la vie des passagers est sacrée.

Il sied de signaler que, des infrastructures routières en province du Sud-Kivu sont en délabrement très avancés. Différentes contrées sont enclavées et des habitants éprouvent d’énormes difficultés pour se déplacer. Les déplacements se font donc souvent par voie maritime.

Par Bernardin Matabaro

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net