+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Consolidation de la paix

Sud-Kivu : Une incursion des rebelles paralyse la ville de Bukavu (situation à 12h00)

272views

Un groupe de rebelles a envahi la ville de Bukavu dans la petite matinée de ce mardi 03 novembre 2021 vers 01 heure du matin. Ces personnes identifiées comme de Mai Mai ont tiré des balles et tenté de ravir des armes aux militaires sur avenue l’industrielle. Toutes les entrées de la ville sont occupées par des militaires. Pour passer, il faut exhiber la carte d’identité. C’est par exemple au monument de la paix où les militaires ont bloqué l’entrée qui mène vers la Galerie Betty.

La situation sécuritaire reste tendue dans la ville de Bukavu. Sur place, les portes des magasins, boutiques et pharmacies sont fermées. La circulation est timide et le climat Morose.

Sur avenue Emery Patrice Lumumba, on observe des attroupements des personnes au niveau du feu rouge. Même chose en face de l’Institut Français. Au marché de Nyawera, on observe des vendeurs venir un à un.

Voulant savoir pourquoi ils ont décidé de venir au marché malgré la tension, ils expliquent que sur ordre du gouverneur de province Theo Kasi qu’ils sont là.

« Nous sommes venus ici car le gouverneur a dit à la radio qu’on peut venir vendre », fait savoir un commerçant rencontré au marché de Nyawera.

Pour rappel, dans un communiqué rendu public par le gouverneur de province, le numéro un de la province demande aux habitants de vaquer librement à leurs occupations.

« En attendant de nouvelles consignes, la population de la ville de Bukavu est appelée à garder son calme habituel, à collaborer avec les forces de l’ordre et de sécurité et à vaquer normalement à ses occupations », peut-ont lire dans ce communiqué.

Un communiqué en contradiction avec le message du général de la 33ème région militaire, Bob Kilubi qui a demandé aux habitants de Bukavu de ne pas quitter la maison.

« Nous demandons aux habitants de la ville de Bukavu de garder son calme et d’observer la situation. Ils doivent limiter leurs sorties », a-t-il fait savoir à nos confères de radio Maendeleo.

Plusieurs habitants rencontrés estiment que la communication du gouverneur a été mal orientée. Pour eux, dire aux habitants de vaquer librement à leurs occupations à 6h15 c’était trop top.

« La contradiction entre le général et le gouverneur sur la situation de la ville de Bukavu nous a mis en confusion. Moi je ne sais plus à qui il faut faire confiance. Nos dirigeants devraient se concerter avant toute communication surtout en période crise. Le gouverneur voulait nous mettre dans la gueule du loup ? », se lamente Assani Musafiri rencontré sur l’avenue de l’Athènée dans la ville de Bukavu.

Il sied de rappeler que que depuis 1h de ce mercredi, un groupe de bandits identifiés comme des rebelles du mouvement CPC 64 ont fait incursion dans la ville de Bukavu en tirant des balles et appellant les gens à se joindre à eux pour “libérer le pays”.

Leave a Response