+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
lundi, juin 21, 2021
Politique

Uvira : L’insécurité se porte à merveille dans la pleine de la Ruzizi

15980views

Dans la nuit du 17 Mai 2021, des hommes en possession d’armées à feu, ont visités plusieurs familles au quartier kasenga. Des crépitements de balles ont été attendus dans la soirée du dimanche, mais aucune perte de vies humaines n’a été enregistrée. Ces hommes utiliseraient des grosses pierres et échelles pour s’introduire dans des ménages.

La société civile d’Uvira lance un cri d’alarme aux autorités compétentes afin de procéder au changement de certains militaires. Cette structure citoyenne demande même le remplacement de certaines autorités civiles pour l’instauration de la paix.

« Ce matin 17 Mai 2021,  nous avons ramassé deux corps sans vie. Un corps a été retrouvé près de la rivière Mulongwe, d’un garçon au nom de Michel qui n’avait pas un comportement responsable dans la communauté. Son corps présentait des signes des machettes et la cause de sa mort reste inconnue. Et l’autre, il s’agit d’une sentinelle de chantier dans l’avenue Shabunda au quartier Rome 1. La cause de sa mort reste aussi inconnue. Telle est la situation d’Uvira ville. Il faut aussi signaler la présence et l’installation des inconnues dans les hauts plateaux de d’Uvira dans le village de Marungu », renseigne  André Dunia, président de la société civile d’Uvira.

Notre source pense que, l’état de siège au Sud-Kivu serait aussi une alternative idoine pour mettre fins aux atrocités.

André Dunia renseigne que, des FARDC menacent de quitter les villages de Masango, Mushojo et Rubuga, sous motif de courir un grand danger en restant là-bas. Le déploiement d’un nombreux suffisant des éléments de l’ordre pour la sécurité des personnes et de leurs biens, s’avère indispensable précise la société civile.

Par Carine Bintu

Leave a Response

× Contactez l'équipe de deboutrdc.net