+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Démolition des maisons construites anarchiquement sur le site Mimosa le 22/06/2012 à Kinshasa, par la police. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
ActualitéJustice

MBOBERO : les victimes des démolitions des maisons disent non à la réalisation de tout éventuel projet sur les concessions de Hongo et de Mbobero

545views

Victimes des démolitions des maisons par l’ancien président de la République Démocratique du Congo, Joseph Kabila Kabange, la population de Mbobero,  avec l’accompagnement de la Nouvelle Dynamique de la Société Civile du Congo, vient d’organiser une assemblé générale dans le cadre de la commémoration de 6 ans d’anniversaire depuis que son calvaire a commencé,  pour ainsi voir comment mettre en exécution certaines résolutions afin d’être rétablit dans ses droits, ce vendredi 22 avril 2022.

Plusieurs familles victimes des démolitions des maisons à Mbobero vivent non seulement dans des maisons d’accueils mais aussi  des conditions indésirables. Ces dernieres sont réunies avec la NDSC dans l’objectif de faire montrer au public que, le conflit qui les oppose à l’ancien président de la RDC n’est jusque-là fini.

Selon le président des démolitions des maisons à Mbobero, Joseph Zahinda,  les victimes vivent toujours dans des conditions intolérables car selon ce dernier, certains de ces victimes n’arrivent pas à se positionner dans la vie jusqu’à maintenant.

D’ajouter, notre source renseigne que, ce combat qui serait comparable à celui de Goliath et  David continue toujours. Cependant,  Joseph Zahinda indique que, ladite population  est décidée de donner sa vie pour remporter la victoire dans cette lutte.

Pour le compte de la NDCI qui accompagne ces victimes dans ce dossier,  le président nationale de cette structure citoyenne, Jean Chrysostome Kijana fait savoir que, l’objectif est de prendre des nouvelles stratégies pour donner un coup de souffle à cette noble lutte.

 « Plusieurs résolutions ont été prise notamment, cette résolution qui est revenue sur la nécessité à la population de continuer le combat, un combat pacifique, non violent jusqu’à ce faire remettre dans ses droits, cette population à décider qu’aucun projet, aucune initiative ne puisse être réalisé sur ces concessions de Hongo et de Mbobero aussi longtemps que le dossier reste pendant en justice », renseigne-t-il.

Bien plus, ce dernier fait savoir également que, ce dossier qui oppose la famille Kabila à la population de Mbobero, est au niveau du tribunal de grande instance de Kavumu ainsi qu’à la cour de cassation.

Par ailleurs, Jean Chrysostome Kijana demande à kabila Kabange de se comporter en bon père de famille en restituant ladite concession à ses propriétaires, au lieu de combattre cette population qu’il pourrait aider à tous les niveaux.

 

Leave a Response