+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
DDH et Journaliste

BUKAVU: La communauté  LGBTI sollicite l’accompagnement des médias

281views

Les membres de la communauté LGBTI du Sud-Kivu en République Démocratique du Congo, sollicite l’accompagnement des médias dans leurs activités quotidiennes. Ils l’ont dit lors d’un café de presse organisé ce samedi 12 novembre 2022 à l’esplanade de l’Hôtel Bulungu. C’était en présence des plusieurs invités dont des avocats et des professionnels de la santé. Cette activité est organisée par la Clinique Juridique d’Expértise en Droits humain et crimilogie, CEDHUC, en collaboration avec HODSASB avec l’appui financier du PNUD.

Les LGBTI chargent les médias

« Les médias ne nous accompagnent pas. On organise des activités de sensibilisation mais les médias nous ignorent »,

a lancé un membre de la communauté de personnes lesbiennes, gay, bisexuelles et transgenres, LGBT, de la ville de Bukavu.

Pour lui, les médias est un canal de sensibilisation des masses, un moyen d’attendre plusieurs personnes à la fois mais, ils s’intéressent moins à cette catégorie de personnes « vulnérables ».

Pour sa part, Maître Serge Tamundele, coordonnateur du projet IGI, Initiative pour la Gouvernance Inclusive, les LBGTI ne devraient pas être laissés pour compte.

« En RDC, bien que les lois restent muettes sur la criminalisation des rapports sexuels entre deux personnes adultes consentantes de même sexe, il existe des lois discriminatoires envers les personnes LGBTI », précise Serge Tamundele.

Et d’ajouter :

« On ne devrait laisser personne pour compte en cette période où le monde est tourné vers les objectifs de développement durable, ODD. Il a été prouvé que les LGBTI est une catégorie de personnes vulnérables qu’il faut protéger ».

Les êtres humains naissent égaux…

Abondant dans le même sens, le magistrat Jean Bedel Kaniki, précise que les personnes LGBTI sont protégées par différents instruments juridiques internationaux et nationaux.

« Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits »,

précise Jean Bedel en citant l’Article 1 de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Il précise aussi que les lois internationales ratifiées par la RDC sont supérieurs aux lois nationales.

« L’article 215 de la Constitution pose, pour sa part, le principe de supériorité des engagements internationaux par rapport aux lois sans distinguer le caractère organique, ordinaire ou encore référendaire de ces lois », renchérit Jean Bedel.

Présents à ce café de presse, les journalistes ont voulu savoir comment les LGBTI peuvent s’émouvoir dans une communauté à dominance chrétienne et qui promeut les valeurs cardinales de la famille. De leur côté, les organisateurs ont argué qu’ils ne font pas la promotion de l’homosexualité mais plutôt la promotion des droits humains.

L’homosexualité, un acte contre nature ?

Le contexte social en RDC n’est pas favorable aux homosexuels. De nombreuses sources rapportent le fait que l’homosexualité est vue comme un acte « contre nature, importé de l’Occident, assimilé parfois à de la sorcellerie ou à une maladie mentale et qui conduit à une certaine exclusion de la famille».

« Ces perceptions de l’homosexualité sont largement diffusées, notamment par les pasteurs des églises de réveil qui sont très influentes en RDC », peut-on lire dans un rapport de 2021 du Commissariat Général aux réfugiés et aux apatrides.

Le projet IGI veut responsabiliser les dirigeants des pays africains

Pour rappel le projet Initiative pour la Gouvernance Inclusive, est un projet financé par le PNUD.

L’Initiative pour une gouvernance inclusive (IGI) est un projet régional qui vise à aider les pays à inclure les minorités sexuelles et de genre dans les efforts nationaux pour atteindre les ODD et pour promouvoir et protéger les droits de l’Homme.

L’objectif global du projet est de faire en sorte que les entités étatiques d’Afrique subsaharienne soient de plus en plus responsables devant l’ensemble de leur population, y compris les personnes LGBTI, et qu’elles les incluent.

Leave a Response

'
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
LinkedIn
Share
WeChat
WhatsApp