+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Politique

RDC : le ministre national de l’économie déchus, Alfred Maisha parle du non-respect de règlement intérieur

123views

Dans moins de 48 heures après la déchéance du ministre national de l’économie de la République Démocratique du Congo, Jean-Marie Kalumba, par les députés nationaux, les réactions fusent de partout. D’un côté cette décision est salué, et de l’autre côté non.

Déchus le mercredi 30 avril 2022, Jean-Marie Kalumba, est accusé de la distribution de l’argent en public, la hausse du prix des certains produits sur le marché, et autres griefs, tout au long de son règne à la direction du ministère national de l’économie.

D’aucuns se prononcent par rapport à cette décision de l’Assemblé Nationale, qui semble créer un débat entre plusieurs.

Pour certaines personnes, elles saluent cette décision de l’Assemblée Nationale. Pour d’autres, ladite Assemblée doit cesser cette manière de résoudre leur compte à rendre.

Selon le porte-parole du parti politique l’Union Nationale Congolaise UNC et député national élu de Bukavu, Maitre Alfred Maisha, la procédure n’a pas été respectée car, selon ce dernier, en matière de motion de défiance, le règlement intérieur de la constitution de la RDC doit être pris en compte.

« Nous sommes les législateurs, c’est nous qui votons les lois et c’est nous qui devons les respecter. En effet, une si personne est mis en cause, vous devez l’entendre dans tous ses moyens de défense. Lorsque la motion est voté, le règlement intérieur ne dit  pas qu’on doit s’’arrêter là-bas, on doit ouvrir le débat, et ayant passé outre le débat, on a violé le droit de la défense », s’exprime-t-il.

Et d’ajouter, l’élu de Bukavu estime néanmoins que, c’est le premier ministre de la RDC, Sama Lukonde, qui devrait expliquer à cette période de crise, les mesures incitatives prises par le gouvernement en place pour permettre à ce que les prix des produits de première nécessité ne  galopent pas sur le marché, car selon ce dernier, c’est ne pas le ministre de l’économie qui prend un arrêté, mais plutôt  toute l’Assemblée Nationale.

La question se pose toujours : l’Assemblée Nationale a tort ou pas?

Vous voulez  donner votre point de vue, contactez le +234975992467

Maguy Bapolisi

 

Leave a Response