+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
ActualitéCulturelleDDH et JournalisteEducationEmploiEnvironnement

SUD-KIVU : Célébration du mois de la femme, AFEM fait une exposition des œuvres de la femme professionnelle des médias

253views

Exposer les œuvres de femmes des médias en vue de faire comprendre à toute la population du Sud-Kivu que ces dernières contribuent sur les questions basées sur l’autonomisation des femmes et au développement durable au travers leurs actions d’information ainsi que de plaidoyer à travers les médias est l’objectif d’une foire organisé par l’Association des Femmes de Médias AFEM ce vendredi 11 mars 2022 à  Labotte  dans la ville de Bukavu.

L’Association des Femmes de Médias a réuni les professionnels des médias, les défenseurs des droits humains, les politiques ainsi que plusieurs autres acteurs pour leur présenter le grand travail abattu par les femmes journalistes dans différents domaines principalement celui de l’autonomisation de la femme.

Pour les organisateurs, il est important d’encourager la femme journaliste du Sud-Kivu dans ses œuvres d’information et de formation, raison pour laquelle une foire a été organisée par AFEM en sa faveur afin de lui montrer son importance la société congolaise en général et celle du Sud-Kivu en particulier.

« Nous avons voulu donc échanger avec différentes autorités locales, les autorités politico-administrative, les députés provinciaux, le ministre en chargé de communication et d’autres acteurs des organisations de défense des droits humains qui accompagnent le secteur de médias pour montrer que les femmes journalistes ont un rôle important à jouer dans la sensibilisation, l’information sur les thématiques liées au développement durable et l’autonomisation des femmes et cela, tout simplement à l’occasion de la journée internationale des droits de femmes », renseignent-ils.

D’ajouter, ces derniers font avoir que la femme journaliste doit toujours être accompagnée à tous les niveaux dans le travail qu’elle effectue nuit et jour pour lui permettre non seulement de faire passer son message mais aussi de donner la matière aux femmes qui demeurent ignorantes dans leurs communautés en ce qui concerne leur autonomisation.

Selon Eliane Polepole, chargée des programmes au sein de l’organisation AFEM, cette foire a été organisée pour montrer de quoi la femme journaliste est capable. Elle ajoute ainsi que les passionnées du micro ne sont pas en train de travailler en vain car leurs œuvres sont palpables.

 « les  femmes des medias ici chez ont les capacités, elles produisent des émissions, elles font des magazines, elles rédigent des articles mais de foi elles n’ont pas l’occasion de démontrer le travail à différentes couches de la population et c’est donc une occasion pour que les travaux que les femmes journaliste soient rendu visible et nous voulons en tout cas à travers cette activité faire entendre les voix des femmes journalistes sur le travail qu’elles font au quotidien parce qu’elles travaillent aux cotés des hommes et elles font un travail impeccable pour la promotion des droits des femmes à travers leurs émissions, les spots ,les magazines, à  travers leurs antennes d’animations à travers les articles qu’elles rédigent et là nous avons en tout cas en ce jour démontrer qu’elles ont des travaux qu’elles peuvent présenter au grand public », a-t-elle dit

Bien plus, Eliane Polepole se dit satisfaite de la manière dont ses assises ont été tenue, car selon cette dernière, l’objectif de AFM a été atteint. Elle estime néanmoins que les femmes journalistes doivent continuer à travailler dur pour chercher à transformer la mentalité des femmes qui ne sont pas informées sur l’autonomisation des femmes et sur le développement.

Présent à cette activité, le ministre en charge de médias, Jéremie Basimane, salue cette initiative d’AFM qui vend l’image de la femme journaliste. Tout en encourageant le travail que fourni la femme journaliste, ce dernier promet d’accompagner les femmes de médias dans leurs différentes œuvres.

Maguy Bapolisi

Leave a Response