+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
ActualitéEntreprenariatLeadershipPolitique

SUD-KIVU : La Prunelle asbl insiste sur la participation de la jeunesse aux instances décisionnelles

249views

Des jeunes, des notables, des acteurs sociopolitiques, et d’autres acteurs de la province du Sud-Kivu ont échangé sur la contribution des jeunes dans un nouveau leadership pour la stabilité et l’émergence de ladite province. C’était lors d’une tribune d’expression populaire tenue à l’hôtel Mont Kahuzi dans la commune d’Ibanda le samedi 08 janvier 2022.

Ces assises organisées par l’association sans but lucratif La Prunelle dans son projet Tufahulu Pamoja ” réussissons ensemble” avec l’appui de l’Ambassade de la Suède ont pour objectif de réunir les jeunes, les acteurs sociopolitiques et autres acteurs afin de réfléchir sur la participation effective des jeunes du Sud-Kivu dans la construction  et l’émergence de la province.

Pour la directrice de la Prunelle Sud-Kivu, Judith Maroy, les jeunes peuvent contribuer à l’émergence de la province du Sud-Kivu s’ils figurent premièrement parmi les gens qui prennent les décisions dans cette province mais aussi s’ils se concentrent dans le domaine entrepreneurial.

« Nous avons constaté que les jeunes étaient relégués au second plan et chaque fois qu’il fallait prendre des décisions pour la province, nous avons trouvé que la jeunesse était écartée, ce qui ne devrait pas être le cas, raison pour laquelle les prédécesseurs doivent non seulement transférer le pouvoir  mais aussi la connaissance à cette génération présente pour un Sud-Kivu émergé.  En plus les jeunes doivent beaucoup se concentrer sur l’entrepreneuriat qui est parmi les meilleures clés du développement », a-t-elle dit.

Judith Maroy renseigne que les jeunes soucieux d’entreprendre sont de fois coincés par manque des moyens économiques. Elle a ainsi appelé le gouvernement provincial de pouvoir appuyer les jeunes dans le secteur entrepreneurial.

Présente à ces assises, la présidente du Conseil Provincial de la Jeunesse du Sud-Kivu, Joëlla Sambo fait savoir que les jeunes doivent avoir une  vision et beaucoup travailler ; un travail qui doit être effectué dans l’unité, l’humilité, l’amour et  surtout dans la collaboration.

« Nous, entant que jeunes, nous devons savoir que l’émergence de notre province dépend de nous, raison pour laquelle je nous demande de participer chacun à son niveau pour l’émergence de cette dernière. Nous devons aimer nos dirigeants et les approcher pour qu’ils puissent nous donner quelques expériences qu’ils détiennent parce que nous ne pouvons pas diriger sans avoir l’idée du fonctionnement et de l’évolution de notre chère province ». A-t-elle fait savoir.

Animés par le souci patriotique de voir la province du Sud-Kivu émergée, les jeunes présents à ces assises ont pris l’engagement d’user des voies et moyens leur permettant de contribuer efficacement au développement de leur province. Cela inclut le plaidoyer à différents niveaux, une bonne sensibilisation électorale et une conscientisation de toutes les couches sociales sur le rajeunissement même de la classe politique. Ils se sont également engagés à pouvoir mettre en pratique tous les conseils possibles afin que ce développement ait lieu.

Maguy Bapolisi                                        

Leave a Response