+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
ActualitéPolitique

SUD-KIVU : Retour de Ngwabidje en province, les uns disent oui et les autres non

318views

Au Sud-Kivu, tôt le matin du mercredi 02 février 2022, dans la ville de Bukavu, avenue Essence, à la place dite Major Vangu, les habitants ont brulé des pneus et des effigies sur lesquelles on pouvait voir la photo du Président de la République, Felix Tshisekedi, et celle de Théo Ngwabidje, Gouverneur du Sud-Kivu déchu par l’assemblée provinciale le 02 décembre 2021, et rappelé à Kinshasa, la capitale congolaise. Ces habitants protestent contre un probable retour annoncé de Ngwabidje dans la ville de Bukavu dans quelques jours.

Les rumeurs sur un probable retour en province de Théo Ngwabidje circulent dans la ville de Bukavu. Le mardi 1er février 2022, la population de Bukavu s’est réveillée surprise par des calicots suspendus sur certaines artères principales de la ville et sur lesquels il est souhaité un bon retour en province au « gouverneur » Théo Ngwabidje Kasi qui a été convoqué à Kinshasa depuis sa destitution. Sans doute, des calicots placés par ceux qui militent pour le retour en fonction de Ngwabidje en qualité de gouverneur de province malgré la motion de censure votée contre lui en décembre dernier, à l’assemblée provinciale et qui a conduit à sa destitution.

Tel de l’huile jetée au feu, ces calicots et les messages y transmis ont réveillé le chien qui dormait dans les têtes de certains habitants de la ville qui soutiennent le départ définitif de Ngwabidje reproché de plusieurs maux dont la mauvaise gouvernance de la province et l’implication dans l’exploitation illicite des minerais en territoire de Mwenga.

Ce mercredi 02 février 2022, pour exprimer leur désaveu, ces habitants ont, tout en brulant les calicots affichés précédemment, brandi des pancartes, des calicots et autres affiches sur lesquels étaient inscrits des messages tels que : « nous population du Sud-Kivu, disons non à toute manœuvre visant le retour de monsieur Théo Ngwabidje en qualité du gouverneur au Sud-Kivu » ; « A monsieur Aselo, vice premier ministre de l’intérieur, de prendre acte de la destitution de Monsieur Théo Ngwabidje par l’assemblée provinciale du Sud-Kivu ».

Ceux-ci insistent sur le respect de la décision des élus provinciaux, celle portant destitution du gouvernement Ngwabidje2.

 «Nous sommes contre le retour du gouverneur déchu, contre la tentative du retour de Théo Ngwabidje comme gouverneur au Sud Kivu. Les politiciens doivent respecter la décision des députés provinciaux, nous avons appris que Theo va revenir, nous disons encore une fois non», ont-ils fait savoir.

Contacté, le coordonnateur de la cellule de communication du gouvernorat du Sud-Kivu, Désiré Kyakwima, s’est abstenu de tout commentaire sur ce qui s’est passé à l’Essence.

Lire aussi : https://www.deboutrdc.net/2022/sud-kivu-un-lukwebo-designe-interimaire-a-la-tete-de-la-province/

Pour rappel, Théo Ngwabidje, gouverneur du Sud-Kivu depuis 2019, a été déchu lors du vote à l’assemblée provinciale d’une motion de censure initiée par 12 élus provinciaux en décembre dernier. Cadre de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés, AFDC-A en sigle, regroupement politique dirigé par Modeste Bahati Lukwebo, président du sénat congolais, Théo avait déjà échappé à deux motions qui visaient son départ à la tête de la province. A sa déchéance lors de la troisième motion du 02 décembre 2021, Ngwabidje a été convoqué par sa hiérarchie à Kinshasa où il séjourne toujours, deux mois déjà.

Lire aussi : https://www.deboutrdc.net/2021/sud-kivu-theo-ngwabidje-et-son-gouvernement-une-histoire-pour-la-province/ 

 

Hortense Zabona

Leave a Response