+243 859 360 592 info@deboutrdc.net
Politique

SUD-KIVU : Visite du roi des Belges à Bukavu, le maire de la ville “met un peu d’eau dans son vin”

303views

« Il nous faut travailler à décoloniser les mentalités », Thomas Sankara

En marge de la visite du couple royale belge dans la ville de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu à l’Est de la République Démocratique du Congo, le maire de la ville, Meschack Bilubi Ulengabo, a, au cours d’un point de presse tenu à son cabinet le 08 juin 2022, pris « des mesures sévères » pour l’accueillir. Des mesures imposées à la population Sud-Kivutienne et qui l’ont rappelé l’histoire triste de l’époque coloniale. A la veille de cette visite, le maire est revenu sur certaines dispositions qui, visiblement, avaient suscité mille et un mécontentements.

Le vin

Le 08 juin 2022, le maire de la ville avait décidé :

  1. Le jour de l’arrivée du roi de la Belgique, le dimanche 12 juin 2022 toute circulation des engins roulants est interdite sur l’itinéraire qui sera suivie par les convois présidentiels (Congolais et Belge) ;
  2. Il est demandé à toute la population de réserver un accueil chaleureux au couple Royal et d’être vigilante et accueillante pour attirer la sympathie du roi à notre ville de Bukavu ;
  3. A partir de ce mercredi 08 juin, toutes les maisons logeant l’artère principale doivent être chaulées ou repeintes et déjà une commission est instituée pour passer au scellage de ces maisons qui n’ont pas respecté le mot d’ordre et se verront infligées une amende avant le “descellage” avec exécution de la mesure ;
  4. La mairie procède dès ce jeudi à l’évacuation de tous les véhicules et épaves longtemps stationnés sur l’artère principale et dont les responsables seront soumis à une amende avant de les récupérer au cas contraire ils seront détruits et vendus comme des mitrailles ;
  5. Tous les marchés pirates sur la voie publique sont interdits et la police chargée d’exécuter cette mesure est à pied d’œuvre pour traquer tous les récalcitrants. Les contrevenants ne s’en prendront qu’à eux-mêmes. En outre, l’autorité urbaine sollicite l’implication de tout le monde, en commençant par les acteurs sociaux, pour sensibiliser la population au respect de mot d’ordre de la hiérarchie et que la visite du Roi des Belges soit pour la ville de Bukavu une meilleure occasion de nouer ses relations diplomatiques avec la Belgique.

L’eau

Le 11 juin 2022, à la veille de cette visite de « l’hôte de marque », le maire Bilubi, sur instruction du gouverneur de province, est revenu sur certaines mesures en faisant fi aux mesures précédentes.

Ces nouvelles mesures qui ont semblé apaiser certains habitants ont été ainsi communiquées :

Sur instruction de Son Excellence Monsieur le Gouverneur de Province et tenant compte de la nécessité de faciliter la participation de la population aux cultes le dimanche 12 Juin 2022, la date de l’arrivée du couple du Souverain Belge dans la ville de Bukavu, la circulation sera normale sur toutes les routes. Toutefois, il faudra observer et respecter les consignes de la Police Nationale Congolaise pour faciliter le passage du couple royal Belge et toute la délégation sur son itinéraire allant de l’aéroport de Kavumu- Kazingu- Bwindi- Place de l’Indépendance- Feu rouge- Rondpoint ISP- Major Vangu- Hôpital Général de Panzi, à l’aller tout comme au retour. Le reste des routes ne sont pas concernées. Nous réitérons l’appel à la population de réserver un accueil chaleureux et délirant à notre hôte de marque. »

Pour rappel, le monarque belge, le roi Philippe, accompagné de la reine Mathilde et d’une forte délégation, est en visite en République Démocratique du Congo, son ancienne colonie, du 07 au 13 juin 2022. Un déplacement historique qui se réalise après plusieurs reports dû notamment à la pandémie de COVID-19. Après un séjour à Kinshasa où il s’est adressé au Parlement, le roi Philippe s’est aussi rendu à Lumbumbashi avant de visiter Bukavu ce dimanche 12 juin 2022, où il va s’entretenir avec le Prix Nobel de la Paix 2018, Dr Denis Mukwege, à l’Hôpital de Panzi.

De Ahana Bryan

Leave a Response